Editorial

Merci, virus!

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Pendant que des milliers d’êtres humains tombent comme des mouches face aux attaques du coronavirus, de grands marionnettistes ne trouvent rien de mieux que d’injecter 5000 milliards de dollars dans l’économie. C’est honteux.

Dans quelles poches aboutira cette somme surréaliste? Servira-t-elle à sauver des compagnies aériennes ou des banques? 

Et d’abord où les gouvernants trouveront-ils cette manne astronomique, si ce n’est, une fois de plus, en faisant fonctionner sans vergogne la planche à billets.

Le coronavirus n’a pas que du mauvais, entend-on dire souvent, parce que l’économie tournant au ralenti, les problèmes climatiques s’estompent tout seuls. Aux orties, le péché originel, les habitants de la planète retrouvent le sens du prochain, l’entraide, la solidarité. Le monde qui émergera de la crise sanitaire saura tirer les leçons d’une croissance débridée, il sera plus attentif au bien-être des populations, proche de la nature, moins inégalitaire. La grande illusion que voilà!

En réalité, le coronavirus rend service à la caste militaro-industrielle engluée dans l’impasse après sa formidable course en avant entamée au lendemain de la débâcle des subprimes en 2008. Ses affidés, les politiciens au pouvoir – notamment ceux visant une reconduction de leur mandat en 2020, suivez mon regard – s’angoissaient à l’idée que ce formidable emballement boursier sur lequel s’est construite leur carrière pût s’achever un jour dans les gueules béantes et brûlantes d’un krach apocalyptique. Grâce à la pandémie qui atténue leur responsabilité, ces gouvernants échappent momentanément à la disgrâce. Mieux, ils obtiennent un blanc-seing pour relancer certains pans d’une économie déstabilisée par les dérèglements climatiques.

A la rescousse des Etats, les banques centrales parviendront-elles à sauver le système une seconde fois? Il semble qu’elles entreprennent tout pour y parvenir, mais à quel prix? L’hyperinflation? Les pontes des grandes écoles  ne donnent pas de réponse, pourtant ils sont payés pour ça. Sans doute protègent-ils le système qui les a entretenus.

Revue de presse – Ignace Semmelweis (1818 – 1865), le pionnier du lavage des mains

Pour éviter la propagation du Covid-19, on répète ce « geste barrière »plusieurs fois par jour. Aujourd’hui, le lavage des mains est considéré comme une base de l’hygiène qu’on acquiert dès l’enfance. Mais ça n’a pas toujours été le cas. On remercie Ignace Semmelweis, qui, au XIXème siècle, a prouvé que des mains sales étaient vectrices de microbes

Lire l'article

Un grand acteur, dessinateur et animateur culturel oublié

PAR PIERRE JEANNERET Qui se souvient de François Roulet, décédé en 1979? Il n’a malheureusement laissé que peu de traces. Celles-ci se trouvent dans ses archives déposées au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds, ainsi qu’entre les mains de sa famille. Le livre de Françoise Coursaget, qui témoigne d’une profonde empathie avec le personnage, s’attache à la

Lire l'article

Revue de presse – Des autorités sourdes aux questions de citoyens

En période de crise, on observe un élan de soutien au gouvernement dans l’opinion. Les politologues parlent d’un effet “rally around the flag” – un rassemblement autour du drapeau. Il s’agit toutefois d’un phénomène éphémère, et la critique a tôt fait de reprendre tous ses droits. Selon certains éditorialistes, nous en sommes à ce stade

Lire l'article
plaza

Lettre de Lima – Coronavirus, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre!

PAR PIERRE ROTTET Allez savoir pourquoi! Le président péruvien Vizcarra l’a décrété jeudi: jusqu’au 12 avril, hommes et femmes seront dans l’obligation de sortir chacun et chacune séparément pour effectuer leurs courses alimentaires et aller à la banque. Comme chaque jour aux alentours de midi, la présidence y va de ses annonces, les dernières mesures

Lire l'article
franc

Le Nouveau Franc-Parler, “espace de libre expression à partir d’une ville nommée Gennevilliers”

Il a choisi le 1er avril pour le lancement, mais ce n’est pas un poisson! Journaliste, artiste-peintre et graphiste, Yann Le Houelleur regorge d’humour mais le canular n’est pas sa tasse de thé. Au contraire, la vocation de ce franco-suisse établi à Paris se situe plutôt du côté de la vérité et de la justice.

Lire l'article
PHOTO-2020-03-31-19-38-19

Le Billet du confiné

– Oscar, t’as fait caca? Le grand pré du Denantou offre face au lac un défouloir bienvenu aux toutous du quartier. Il résonne, avec plus ou moins d’élégance, aux injonctions cosmopolites des riverains-propriétaires-canins, semi-confinés dans leurs demeures alentour.  – Ascot, stay here! La sévérité des rappels à l’ordre s’amplifie de décibels, à mesure que Médor

Lire l'article
Anaïs30mars1

Chronique d’Alès – Gouverner ou tout dire

PAR MARC SCHINDLER Franchement, je n’aimerais pas être ministre à l’époque du Covid-19. En temps de paix, pour bien gouverner et être crédible, il faut tout dire ou faire semblant. Sinon, les électeurs vous vireront à la prochaine élection. En temps de guerre, c’est beaucoup plus compliqué. Vous imaginez un ministre dire toute la vérité

Lire l'article

Lettre de Lima et nouvelles d’Amérique latine où le virus devient un allié objectif du pouvoir

PAR PIERRE ROTTET Le Salvador, El Salvador, en espagnol, avec ses 7,5 millions et des poussières d’habitants, ses 21’000 km2, soit en nombre d’habitants un million de moins qu’en Suisse et en superficie près de la moitié moins, a pris des mesures destinées à atténuer financièrement l’impact économique de la pandémie du coronavirus. Nombre de

Lire l'article

Elon Musk, l’apprenti sorcier des dinosaures

PAR GERARD BLANC C’est vrai, en Dordogne, le parc naturel de Calviac héberge des chevaux przevalski et des aurochs. Ces espèces antédiluviennes auraient, pour les aurochs en tous cas, été reconstituées à partir d’ADN de leurs ossements. Dans le Périgord, cette découverte n’a été faite que dans un but purement éducatif et de redéploiement des

Lire l'article

Tribune libre – Aide aux médias, appel aux autorités, passez à l’action maintenant!

La crise du coronavirus est en train de frapper nos médias de plein fouet. Une perte de 50% de la publicité serait notée dans divers médias. Le secteur déjà fragile ne va pas se remettre si les autorités n’entreprennent rien et si la crise continue. Pourtant jamais comme aujourd’hui le public n’aura eu autant besoin

Lire l'article

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.