Editorial

Le bol du Bol d’Or

Une tempête a balayé la région lémanique, un samedi du mois de juin 2019. Elle a fait au moins une victime, une femme qui était à bord d’un voilier, à quelques encablures de Genève. L’histoire ne dit pas si cette personne s’était mise aux premières loges pour mieux voir le spectacle offert par le Bol d’Or. Un événement qu’assombrit incontestablement le chaos que le déchaînement des éléments a provoqué. Voiliers démâtés ou envoyés par le fond, fusées de détresse, police du lac mobilisée. La course aurait pu s’achever en véritable tragédie, seul un miracle a permis que l’on ne déplore pas des morts. 

La chance a voulu que l’on évite une catastrophe dans laquelle les organisateurs auraient porté une lourde part de responsabilité. En effet, le méchant coup de tabac ne résultait pas d’un caprice du ciel, il était annoncé. Les alertes ont succédé aux alertes. Vingt-quatre heures avant le départ, Météo suisse avait lancé l’avertissement: violents orages en vue! Dans ces conditions, le bon sens aurait exigé un minimum de prudence. A Evian et sur la Côte, les feux orange des phares clignotaient. En période normale, ils suggèrent aux embarcations de regagner le rivage. 

Nous n’étions pas en période « normale », de toute évidence. Son rythme annuel n’empêche pas le Bol d’Or de se positionner manifestement dans l’exceptionnel. Il navigue hors contexte. Rien ne peut lui arriver car ses barreurs ont des caprices d’enfants gâtés. Surtout ne pas gâcher leur plaisir! Et pourquoi se gêneraient-ils, ces gros sponsors, puisqu’ils peuvent compter sur les médias pour relayer fidèlement le déroulement de l’épreuve? Au plus fort des intempéries, le souci se focalisait sur le classement final. Lequel, parmi les favoris, gagnerait?

En ramassant la coupe, le vainqueur magnanime a eu une pensée émue pour tous les laissés-pour-compte du Bol d’Or. Les grenouilles qui ont bu la tasse parce qu’elles ont cru pouvoir régater contre des  boeufs insubmersibles. Heureusement la nature est bonne, elle les a ménagées comme elle protège les automates de l’alpinisme, ces touristes qui arpentent à la queue leu leu les arêtes du Cervin et de l’Himalaya! Seuls les migrants sur leurs coques de noix peuvent se demander pourquoi elle se montre si cruelle avec eux.

Attention au retour de balancier!

Christian Campiche

Photo © Loris Von Siebenthal

Les populistes sont-ils devenus des conservateurs?

Il fut un temps où le « populisme » était également synonyme d’irresponsabilité dans la gestion des finances de l’Etat. Passant outre les contraintes budgétaires, les exécutifs issus de ces formations et courants de pensée vidaient le Trésor Public, épuisaient les réserves et provoquaient en conséquence une crise monétaire jalonnée d’inflation, de fuite des capitaux,

Lire l'article
canicule

Pixels

Canicule à Lausanne. Photo Sue Perret

Lire l'article
UNADJUSTEDNONRAW_thumb_1a93

Jour et nuit

Photo SDR Cigale le jour Fourmi la nuit À chaque souffle Je déploie Des ailes ouvertes, tenaces, aux brisures Multiples Téméraire, je stridule Mon chant de crécelle Pour consoler Le monde d’être Impuissant Narcissique Arrogant Faites ce que je dis Hospitalier Pour son clan Injustement sévère Pour les autres Et je fais la fourmiLa nuit

Lire l'article
Michalski

Endettement? Circulez, il n’y a plus rien à voir

On apprend dans les Business Schools qu’une dette se rembourse. C’est le caractère essentiel qui qualifie juridiquement une dette. Mais les choses changent. Le capitalisme occidental moderne n’en a pas fait tout un plat. Préférant favoriser la prise de risque entrepreneurial plutôt que garantir la sécurité des prêteurs, l’insolvabilité n’a pas été érigée en délit

Lire l'article
amoraffiche

Amour et Révolte, les images du concert

El Campiche, Lilou et Sandrine Athéna Cornut ont dévoilé leur nouveau programme musical vendredi 21 juin 2019 à la Galerie Contraste à Fribourg. Le trio, avec, au mur, des tableaux de l’artiste fribourgeois Jean-Pierre Humbert, hôte des lieux. De gauche à droite: la violoncelliste et chanteuse lausannoise Sandrine Athéna Cornut, El Campiche, alias Christian Campiche,

Lire l'article
C'est dans un immeuble restauré situé en haut de la rue de Bourg (à gauche sur la photo infoméduse) que s'installera Victorinox.

Victorinox s’implante à Lausanne

Pour Victorinox, Lausanne ne sera plus un second couteau. Le coutelier  schwytzois ouvrira cet automne son premier magasin à la Rue de Bourg. «Nous allons ouvrir un Victorinox Store en automne prochain à Lausanne», confirme Patrick Hardy, chef du service des ventes de l’entreprise de couteaux suisses la plus célèbre du monde. Cette arrivée entend

Lire l'article

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.