Editorial

Berne, Bruxelles, le Rafale

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

A l’annonce de la mort de l’accord-cadre Suisse-UE, un flot de critiques s’est abattu sur le Conseil fédéral et le ministre des Affaires étrangères Cassis, dépeint comme un incompétent irresponsable, suppôt des nationalistes. L’économie et la recherche, écrivent en substance les éditorialistes, pâtiront des mesures de rétorsion que pourrait adopter Bruxelles. Quel avenir pour les jeunes générations de ce pays ? Bizarrement, personne, ou presque, n’a cité un autre ténor responsable de la rupture : l’Union syndicale. Ce bastion de la gauche militait légitimement contre la sous-enchère salariale. C’est une alliance contre nature qui l’a amené dans le même camp que l’UDC parmi les partisans du rejet. Il faut donc bien relativiser les choses avant de désigner des coupables.

Que faire aujourd’hui ?

La première chose à corriger est l’idée que l’on se fait de l’UE. On la dépeint comme un grand méchant loup mais cet ensemble d’Etats souffre d’une dépendance psychologique problématique dans la mesure où c’est l’Amérique qui fut à son origine au lendemain de deux conflits généralisés qui ont laissé le Vieux continent exsangue. En bâillonnant l’Allemagne, le vainqueur espérait instaurer une paix durable, tout en neutralisant un concurrent. L’UE résulte d’un compromis et non d’une passion, même si cette caractéristique est commune à nombre d’ententes entre communautés ayant abouti à la création d’un pays, soit dit en passant.

Ce contexte fait que l’UE n’a jamais dépassé le stade du grand marché. Elle n’a jamais accédé au rang de véritable puissance militaire, dotée d’une force de frappe commune. D’ailleurs elle n’en a pas l’envie. D’abord parce que la France ne tient pas à renoncer à sa valise nucléaire. Ensuite parce que l’UE est déjà intégrée au sein d’une structure militaire, un parapluie américain nommé OTAN. Symbolique est la photo officielle du G7 qui s’est tenu en Grande-Bretagne. A côté de l’Anglais Johnson qui fait le pitre, le président américain tout sourire mène sa troupe au doigt et à la baguette. Derrière, l’Européenne von der Leyen et l’Italien Draghi ont l’air de figurants.

Avec des milliers de GI’s sur son territoire, l’UE reste plus que jamais une possession américaine, c’est cela qu’il faut garder à l’esprit en Suisse quand on parle de relations avec Bruxelles. Il faut écarter toute vision romantique dans ce dossier. Pays prospère convoité pour sa stabilité de l’emploi, la Suisse reste courtisée par ses voisins au-delà de ce que pensent beaucoup de commentateurs. Une télévision française assurait récemment que Berne avait arrêté son choix dans le dossier du futur avion de combat. Ce serait le Rafale ! Si cette nouvelle devait se confirmer, la Suisse n’aura rien à craindre de la France, encore moins de Bruxelles. Elle ne pourra que regretter le fameux « dimanche noir de 1992 » qui avait vu le peuple enterrer l’Espace économique, garant d’une tranquillité administrative. Si le « oui » l’avait emporté, les fonctionnaires fédéraux auraient évité trente années de patinage dans le yoghourt.

foot

Sur le stade de Matran, l’arbitre de la rencontre contemplait des siècles de vie

PAR PIERRE ROTTET Mon infidélité à mes lettres à un ami, de Lima ou de Fribourg, n’a que trop duré. Là, aujourd’hui, je délaisse les fanges politiques de l’actualité en Amérique latine, au Pérou aussi, histoire de ranimer ce qu’à 20 ans tu as pu vivre, toi également. Il y a donc bien longtemps. Voire

Lire l'article
Unknown-2

Ecrivains dans les rues et parcs de Morges, ces bons moments de la vie!

Samedi 19 juin 2021, un groupe de plus d’une trentaine écrivains accomplis et amateurs, se sont retrouvé sont les houlettes de l’AVE (Association des écrivains vaudois) et de l’association du Scribe de Moudon. C’est lors d’ une balade-lecture que nous avons cheminé dans les rues de Morges. Lisant de-ci de-là des textes lus par leur

Lire l'article
????????????????????????????

Franchement, on peut se demander où sont passées les valeurs de partage et d’humanité…

PAR YANN LE HOUELLEURIl fait bon vivre dans « sa » ville, même si elle n’est en aucun cas « un écosystème idéal ». (L’auteur de cet article habite à Gennevilliers, à cinq stations de métro de Paris.)Curieusement, j’ai vécu la période du confinement comme une redécouverte de la proximité, ce qui nous manquait tant puisque la mondialisation est

Lire l'article
keiko

Et si le triomphe de Castillo au Pérou s’avérait celui des perdants de l’histoire?

PAR PIERRE ROTTET Et si le triomphe de Pedro Castillo aux élections présidentielles du Pérou était bien celui de celles et ceux qui toujours ont perdu ? Toujours ! Leur vie durant ! Et avant eux leurs enfants. Et ainsi de suite dans les méandres de l’histoire. Et si ce triomphe était le début de la rébellion « démocratique »

Lire l'article

Revue de presse – Poutine peut être très satisfait après le sommet de Genève

Après l’effervescence du sommet de Genève, la presse internationale tire le bilan de la rencontre entre les deux présidents américain et russe. Leur verdict? Vladimir Poutine est le grand gagnant de ce jeu diplomatique. Lire dans Blick.

Lire l'article

Alexandre a aimé…

Inside Nijinsky’s Diaries (with Paul Giamatti) L’ école Rudra-Béjart et le Ballet Béjart sont dans la tourmente. Quelle plus belle manière, à mon sens, de rendre hommage à tous les élèves, à toutes les danseuses et à tous les danseurs pour leur abnégation dans ce dur métier, si ce n’est par l’évoquation de leur illustre

Lire l'article
jetdeaubidaud

Fi les si

Fi les statistiques,Fi les crottes de biqueDont on se sert comme bridePour mieux vous tromper. Si deCi, si de là, regardeLe ciel, mon frère, et que Dieu te garde.Xian, 1974 Photo©2021 Alexandre Bidaud: Genève, le Jet D’eau

Lire l'article

Tribune libre – Autodestruction de l’appareil d’État suisse, effet pervers de la loi MPT

“Les dieux rendent fous ceux qu’ils veulent perdre” (Attribué à Sophocle). Le texte (art 23e de la loi MPT définissant le terrorisme) accepté par un pourcentage heureusement bas de la population (à ne pas confondre avec les votants qui se sont exprimés pour approuver une facette du fascisme) est une magnifique illustration de cette sagesse

Lire l'article
femmes

Pixels

Grève des femmes, des milliers de personnes défilent dans les rues de Lausanne, lundi 14 juin 2021. Photo ©2021 le Médusé.

Lire l'article

Berne, Bruxelles, le Rafale

PAR CHRISTIAN CAMPICHE A l’annonce de la mort de l’accord-cadre Suisse-UE, un flot de critiques s’est abattu sur le Conseil fédéral et le ministre des Affaires étrangères Cassis, dépeint comme un incompétent irresponsable, suppôt des nationalistes. L’économie et la recherche, écrivent en substance les éditorialistes, pâtiront des mesures de rétorsion que pourrait adopter Bruxelles. Quel

Lire l'article

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.