Journalistes ou porte-parole?


Créé dans les années soixante (il s’appelait alors le Groupement des journalistes économiques de Suisse romande), le Forjec a été relancé sous un nouveau nom en 1997 sous la houlette de Christian Campiche, alors chef de la rubrique économique du “Journal de Genève et Gazette de Lausanne”. Disposant du statut d’association à but non lucratif, il se donnait pour buts l’information, la formation et la réflexion critique.
A l’actif du Forjec, des exposés-débats avec notamment Paolo Bernasconi (ex-procureur tessinois, spécialiste de la criminalité en col blanc), Renato Ruggiero (ex-directeur général de l’OMC), Maria Livanos-Cattaui (secrétaire de la Chambre de commerce internationale, Paris), Yoshio Utsumi (secrétaire général de l’UIT), Jean Ziegler (rapporteur spécial des Nations Unies), Michel Dérobert (Groupement des banquiers privés genevois), Edouard Goldsmith (fondateur de “The Ecologist”), Jacques Neirynck (écrivain et parlementaire suisse), Robert Salmon (ex-PDG de L’Oréal, Orio Giarini (écrivain, membre du Club de Rome).
Un autre objectif était de décerner le Prix Contact, désignant une personne particulièrement ouverte à l’information économique (ce prix n’a volontairement pas été octroyé pendant plusieurs années). Lors de sa dissolution, en janvier 2003, le Forjec comptait une trentaine de membres, des journalistes de profession et des stagiaires, pour la plupart actifs en Suisse romande. Il accueillait aussi des correspondants de médias étrangers.

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.