Un malade mental, le sauveur du “Matin”? Trop facile, MM. du “Matin”!


Faire passer un emmerdeur pour un cinglé: le coup est classique. Dans son édition du samedi 29 janvier 2005, “Le Matin” sort un document du gouvernement genevois qu’il présente comme un scoop. Daté de 1997, ce texte met en cause les facultés mentales du dernier “sauveur” du Servette, Joseph Ferrayé, un industriel franco-libanais qui revendique l’invention du procédé ayant permis l’extinction des puits de pétrole koweitiens incendiés par Saddam Hussein en 1991. En réalité “Le Matin” a un retard de huit ans sur l’actualité. En effet, feu le “Journal de Genève” écrivait déjà en 1997 à propos des pressions qui s’exerçaient sur Ferrayé en France pour l’empêcher de récupérer son dû, un somme faramineuse. Une prétendue expertise tentait de faire passer l’inventeur pour fou. Or le document genevois ne fait rien d’autre que de calquer ce document.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.