Ce cher gratuit


Un journal gratuit s’apprête à débarquer en Suisse romande. Le “Matin Bleu” s’inspirera-t-il du “20 Minuten” zurichois, une feuille qui sert souvent de pose-pied sur les banquettes des trains et se lit en 20… secondes? Donné-jeté, très peu écolo de surcroît: il encombre les poubelles, quand il ne tapisse pas le sol des gares. Le gratuit est donc cher, finalement, en termes de salubrité publique. De fait avant d’annoncer son lancement, le groupe Edipresse a hésité très longtemps, on le comprend. Mais aujourd’hui il doit défendre le concept. Son propriétaire, Pierre Lamunière, qui ne jure d’habitude que par le “Financial Times” – le “top du top” – va jusqu’à affirmer très sérieusement que le gratuit forcera les autres journaux, notamment les siens (gentil pour ses journalistes, ça!), à améliorer… la qualité de leur contenu. On croit rêver. On doit se pincer aussi en écoutant le patron de l’Information à la première chaîne de la Radio romande. Internet, dit en substance Patrick Nussbaum, change la donne car l’information s’exerce désormais par l’intermédiaire de M. et Mme Tout-le-Monde. A force de pratiquer le micro-trottoir, Nussbaum a peut-être oublié que la quintessence du métier de journaliste reste l’écriture.

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.