Pas trop tôt!


Cela devient une habitude: quand une personne est pointée du doigt en raison de manquements réels ou présumés, on la ménage en même temps, comme pour se dédouaner d’une si «grave» offense faite à autrui. Le 31 mars 2006, on apprenait les dessous de l’affaire Dähler, du nom du patron de la ComCo qui a octroyé des primes trop généreuses à ses propres collaborateurs. Commentant le brusque départ de ce haut fonctionnaire, Joseph Deiss remerciait ce dernier pour son engagement. On ne lui en demandait pas tant.

Hier, c’était au tour des responsables de feu Swissair de passer sous les fourches Caudines du Parquet zurichois. Néanmoins le procureur général s’est senti obligé de relever qu’ils n’avaient pas agi comme des «criminels économiques voulant s’enrichir» mais comme des dirigeants «mus par le désir de sauver leur entreprise». Touchante compassion qui n’empêche pas l’inculpation des 19 dirigeants.

Pas trop tôt! Les Suisses n’ont jamais digéré une débâcle qui aura coûté à la caisse publique plus de 2 milliards de francs. Ils exigent aujourd’hui que toute la lumière soit faite. Sur la base des documents reçus, ils n’ont pas lieu d’être déçus car l’acte d’accusation provisoire n’est pas piqué des vers. Les inculpés ont à répondre de gestion déloyale, faux dans les titres, maquillage financier, communication boiteuse. La liste est loin d’être exhaustive.

Reste que l’heure des comptes à proprement parler n’est pas encore arrivée. Les accusés ont même des chances d’éviter un procès si le Ministère public ne parvient pas à ficeler un paquet présentable aux juges d’ici à l’été 2008, date de la prescription des délits. Deux ans, cela paraît très juste…

Commentaire paru dans “la Liberté” du 1er avril 2006

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.