Sushis à gogo


Mauvaise nouvelle pour les amateurs de sushi. Bientôt le thon rouge n’existera plus,  éliminé par les pêcheurs qui le traquent industriellement aux quatre coins des océans. En cause: la consommation frénétique de sushi, justement. Le commerce est ainsi fait qu’il  soumet toutes les marchandises aux règles de la production de masse . “Sushis à gogo”, lit-on sur telle enseigne. On paie, on prend,  on jette, sans se soucier de savoir si l’exploitation est durable. Il en est ainsi pour le thon mais aussi pour l’esturgeon géniteur du caviar, l’escargot, les grenouilles, crabes, écrevisses, moules, huîtres et finalement une grande partie de la faune comestible. Dès qu’il s’agit d’assouvir ses pulsions gustatives, l’homme oublie toute modération, il bouffe comme si la population des espèces offertes à la gloutonnerie de ses papilles était inépuisable. Rien de nouveau sous le soleil? Si, malheureusement. Aujourd’hui, il n’est plus de territoire à l’abri des filets. Et les mets de choix aboutissent sur les étals des supermarché, à portée de tous les paniers. La qualité n’est pas toujours au rendez-vous puisque pour perpétuer les espèces, on procède à l’élevage dans des conditions très inégales, souvent douteuses. Le malheur de nos proies devient alors le nôtre.

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.