Volet public


Pilotes, journalistes et cheminots, trois professions très différentes, trois destins similaires en ce début d’automne. Ces métiers se battent pour le renouvellement de leurs conventions collectives de travail. Les pilotes de Swiss ont déjà débrayé, les employés des CFF menacent de le faire, nonobstant les remarques déplacées du ministre (socialiste!) des transports. Les journalistes romands, quant à eux, n’en sont pas encore là. Imiteront-ils leurs confrères italiens qui, luttant pour le maintien de leurs droits et l’obtention d’un salaire décent, se sont mis en grève pendant deux jours? Réponse en janvier, si les négociations avec les éditeurs échouent définitivement. En soi, ces conflits ne seraient qu’une péripétie de plus dans l’histoire des grandes mutations économiques s’ils ne comportaient pas également un volet d’intérêt public. Les avions, les trains ne peuvent être confiés qu’à des professionnels disposant d’un encadrement à toute épreuve. Economiser sur leur dos est irresponsable en termes de sécurité pour les passagers. Pour les journalistes, l’enjeu est la qualité, synonyme de démocratie. Ne pas leur donner les moyens d’exercer correctement leur métier par une couverture cohérente des événements, c’est aussi porter atteinte au bon fonctionnement des institutions.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.