Lu dans les journaux: méduses et nucléaire


Les méduses ne pullulent pas seulement en mer ou sur votre site préféré, on les trouve à la une de tous les journaux. “Aux armes!” s’écrie Etienne Dubuis, dans “Le Temps” des 16 et 17 août 2008. Avant de tempérer en citant la philosophe Delphine Thibault-Botha: «Bien sûr, les méduses causent des dommages importants à certains moments, à certains endroits. Mais elles sont susceptibles aussi de nous apporter du bon. Notamment de la nourriture, comme le savent les Chinois depuis des millénaires, et des médicaments, comme le pressent l’industrie pharmaceutique qui multiplie actuellement les recherches. Et puis, lorsque nous les connaîtrons mieux, nous découvrirons sans doute qu’elles apportent leur contribution à leur environnement.»

Dans “Le Monde” du 6 août, Ulrich Beck confirme les doutes exprimés sur ce site dans un éditorial daté du 3 février 2007 (“Nucléaire à l’affût”). “Sommes-nous en train d’assister au début d’une farce grandeur nature aussi amusante que terrifiante ? Son thème? L’escamotage du risque nucléaire face à la catastrophe du changement climatique et à la crise pétrolière. Lors du sommet du G8 organisé à la mi-juillet à Hokkaido, le président américain, George Bush, a de nouveau plaidé pour la construction de centrales nucléaires. Son homologue français, Nicolas Sarkozy, souhaite que l’Europe se dote de nouveaux réacteurs et appelle à la relance de l’énergie nucléaire dans une économie post-pétrole. Tout se passe comme si, pour préserver le climat, le monde devait apprendre à apprécier la “beauté de l’énergie nucléaire”, ou “énergie verte”, comme le secrétaire général de la CDU allemande, Ronald Pofalla, vient de la rebaptiser.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.