La Suisse, prochain domino de la crise?


Au jeu des dominos de la crise, la Suisse sera-t-elle la dernière à tomber? Pas forcément et bien au contraire, estime l’économiste et analyste financier franco-genevois Michel Santi (www.gestionsuisse.com). Dans sa lettre d’information, ce dernier part de la situation en Hongrie pays en faveur duquel la Banque Centrale Européenne vient de voler au secours en lui prodiguant des facilités de crédit de 5 milliards d’Euros, montant comparable au plan américain de 700 milliards de dollars, proportionnellement à la taille et au P.I.B. hongrois.

“Par effet de richochet, les banques autrichiennes, italiennes et grecques sont fortement impliquées”, observe M. Santi. “Cependant, de tous les protagonistes du drame, c’est – contre toute attente – la Suisse qui risque le plus. En effet, le marché des hypothèques hongroises est dominé par… le franc suisse, 40% de l’ensemble des crédits à la consommation hongrois sont exprimés en franc suisse plutôt que dans le forint national. Les prêts en francs suisses, consentis principalement par des banques autrichiennes, risquent de mettre le système bancaire de l’Autriche en banqueroute en cas d’une accumulation de défauts de paiement des débiteurs hongrois. Dans cette hypothèse, le domino suivant affectera à l’évidence la Suisse.” (…)

Tags: , , ,

One Response to “La Suisse, prochain domino de la crise?”

  1. Ilja Feldstein 27 octobre 2008 at 19:45 #

    La crise financière pour les nuls: vous voulez une explication simple pour en comprendre les causes? En voici une. Si vous dépensez plus que vous ne gagnez vous créez tôt ou tard une crise financière. Pour vous même et pour les autres. Pour les politiciens qui gouvernent le monde et les économistes et conseillers de haut vol, cette explication n’est peut-être pas assez complexe et “dérivée” mais même un prix Nobel ne peut pas changer cette vérité.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.