Des milliards pour les banques, les PME boivent la tasse


Berne ne veut pas livrer en pâture au fisc américain les noms des 50.000 clients américains de l’UBS. Mais il serait bien naïf de croire que Washington gobera les explications de Mme Widmer-Schlumpf. A moins que se négocie en douce, sous la table, un accord en monnaie sonnantes et trébuchantes. Pour avoir la paix, Berne paiera-t-il 5 milliards de dollars en échange, comme l’affirme la rumeur? Dans l’affirmative, ces 5 milliards s’ajouteraient aux 6 déjà dépensés pour empêcher la faillite de l’UBS. On arriverait ainsi à 11 milliards, prélevés de la poche du contribuable à qui le monde politique ne demande pas son avis. Au voix critiques, on répond qu’il s’agit de sauver des milliers d’emplois et surtout le secret bancaire. Les PME apprécient. Abandonnées par les banques qui vivent désormais de la charité publique, combien boivent la tasse?

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.