Feux malfaisants


En cette période de sécheresse dans certaines régions côtières, on s’indigne des balles traçantes de l’armée, comme celles qui ont mis le feu à la végétation aux alentours de Marseille. Mais personne ne songe à contester les feux d’artifice qui causent beaucoup de dommages environnementaux quand ils ne sont pas tout simplement dangereux pour la santé.

De toute évidence, ces objets pyrotechniques qui éblouissent les yeux des petits et grands enfants ne sont pas l’invention la plus intelligente des Chinois. Que dire, en effet, d’éclats multicolores tellement assourdissants qu’ils transforment les nuits en un enfer pour la faune et les animaux domestiques?

Les objets pyrotechniques qui strient bruyamment les cieux étoilés atteignent leur paroxysme pendant l’été qui concentre aussi la plupart des fêtes nationales. Cette année voit une très grave crise économique menacer l’emploi de millions de personnes mais cela n’empêche pas les municipalités d’engager autant de millions pour épater le touriste.

C’est le cas à Genève, notamment. La ville internationale qui célèbre cette année le 500e anniversaire de Calvin, l’ascète réformateur, s’apprête à honorer un sultanat du Golfe persique en offrant un spectacle digne de Persepolis pour l’édition 2009 de ses traditionnelles Fêtes de Genève. Manifestement ses édiles préfèrent l’ostentation au bien-être de nombre de ses habitants qui fuiront leur nid pour s’exiler à Lausanne où dans d’autres cités plus accueillantes.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.