Union pour la Méditerranée: nuages sur le sommet


L’épineux dossier palestino-israélien va-t-il faire capoter le sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union pour la Méditerranée (UPM) dont les travaux doivent se tenir, le 8 juin prochain, à Barcelone en Espagne ? La Syrie, l’Egypte, le Liban, la Libye et l’Algérie ont annoncé leur volonté de boycotter le sommet de l’UPM. Principale raison:  la présence de l’ultranationaliste Avigdor Lieberman dans la délégation israélienne qui sera conduite par le premier ministre Benjamin Netanyahu. Avigdor Lieberman, le chef du parti ultranationaliste Israël Beiteinou, avait provoqué l’ire du Caire en disant crûment à Hosni Moubarak d’« aller au diable » après un refus du président égyptien de se rendre en Israël. Avigdor Lieberman est aussi décrié dans le monde arabe pour ses positions vis-à-vis des Palestiniens, à qui il dénie le droit d’avoir un Etat indépendant.

En avril dernier, une conférence de l’UPM s’était soldée par un échec en raison d’un différend israélo-arabe sur une référence aux « territoires occupés » palestiniens et face au refus des pays européens de se prononcer sur le blocus de Gaza. Encore en gestation, l’Union pour la Méditerranée – un projet ambitieux lancé par la France en juillet 2008 et regroupant 43 pays – pourrait ne pas résister à un nouveau boycott des pays arabes. Le conseiller spécial du président français, Henri Guaino, a déclaré que cela tenait du miracle si l’UPM avait pu survivre au conflit de Gaza.

Pour sauver du naufrage son rêve d’union pour la Méditerranée, le président français Nicolas Sarkozy mouille la chemise. Le président français, décidément « le French Superman » anticrise de l’euro au Proche-Orient, a rappelé l’importance d’une institution comme l’Union pour la Méditerranée et appelé, par conséquent, « l’ensemble des pays membres à concourir au succès de l’UPM, dont la logique de solidarité et de coopération autour de projets concrets doit être privilégiée».

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.