La semaine de Hu-lala


Créé en avril 2009, hu-lala.org est un webjournal quotidien basé à Budapest, traitant principalement d’actualités hongroises. Il essaie aussi ponctuellement de couvrir les grands événements d’Europe Centrale et des Balkans en langue française. Il est rédigé et édité par trois jeunes journalistes freelance français vivant en Hongrie depuis plusieurs années.

Mardi 8 juin

« Satisfaire les marchés financiers, ou satisfaire son électorat ? Maintenir une rigueur budgétaire en conformité avec les engagements de la Hongrie, ou tenir ses promesses de baisse d’impôts en laissant filer les dépenses publiques ? Voici le dilemme auquel est confronté le gouvernement de Viktor Orban. Sa tentative d’augmenter sa marge de manœuvre, appuyée par une communication scabreuse, a tourné au fiasco. Les bourses européennes sont en repli et le Forint a perdu 5,5% de sa valeur face à l’euro qui est tombé à son plus bas niveau depuis quatre ans. »

Mercredi 9 juin

« Selon ce qu’il a désigné comme “un principe de responsabilité mutuelle”, le premier ministre hongrois Viktor Orban souhaite mettre temporairement les banques à contribution en taxant leurs bénéfices, pour une durée de trois ans. “Il y a 18 mois, l’Etat est venu en aide aux banques, qui ont présenté des bénéfices importants dès 2009. Il est temps que les banques prennent désormais leur juste part dans la résolution des problèmes”, a-t-il déclaré devant un parlement acquis à sa cause. »

Jeudi 10 juin

„C’est parti pour un mois de football au plus haut niveau, avec la 19ème Coupe du Monde de la FIFA. La ville de Budapest a, à nouveau, mis à disposition un dispositif public et en plein air pour suivre les matchs. Le mauvais niveau de leur sélection nationale n’empêche pas quelques Hongrois de se passionner pour le ballon rond, et d’avoir leurs favoris. Selon une étude de The Nielsen Company, les Hongrois ont désigné leurs quatre favoris. Dans l’ordre : le Brésil, l’Espagne, l’Allemagne et l’Angleterre. La Hongrie n’est pas friande de la France, elle ne l’est pas non plus de ses voisins qui, eux, ont réussi à se qualifier. Nous suivrons donc avec attention ce que va faire sa “meilleure ennemie”, la Slovaquie, mais aussi avec encore plus de plaisir le football balkanique  flamboyant des Slovènes et des Serbes.“

Vendredi 11 juin

« Les querelles entre Budapest et Bratislava n‘en finissent pas. Et, c’est bien connu, «quand les éléphants se battent, ce sont les souris qui trinquent». Un jour avant les législatives slovaques du 12 juin, Hu-lala.org interroge la porte-parole du parti hongrois de Slovaquie Most-Hid, Nora Czuczorova. S’exprimant sur l’opportunité de la loi votée par le parlement hongrois sur la double citoyenneté, cette dernière répond : «le but fondamental de cette loi est légitime, mais son «timing» s’est avéré désastreux. Le parlement hongrois s’est ainsi immiscé dans la campagne électorale slovaque et a renforcé les forces nationalistes.»

Samedi 12 juin

« Les analystes politiques s’attendent à ce que les nationalistes slovaques capitalisent sur « la bonne vieille peur du Hongrois » le jour du scrutin. »

Dimanche 13 juin

« La surenchère nationaliste à laquelle se sont livrées Bratislava et Budapest n’a semble-t-il pas fonctionné comme escompté : le SNS de l’ultranationaliste Jan Slota est en recul et le parti hongrois SMK-MKP soutenu par le gouvernement hongrois s’est effondré au profit des modérés de Most-Hid. Une issue  dont le gouvernement hongrois se félicite malgré tout car il marque la fin du “gouvernement profondément anti-Hongrois de Robert Fico et Jan Slota”, selon les mots du ministre adjoint des Affaires étrangères hongrois, Zsolt Nemeth. »

Lundi 14 juin

« Plus d’un million de visiteurs ont visité le pavillon hongrois depuis l’ouverture de l’exposition universelle de Shanghai! Nommé „Gömböc”, le pavillon hongrois est basé sur la découverte de la géométrie. Il a été mis au point en 2007 par deux scientifiques hongrois de l’Université technique et économique de Budapest (BME), le mathématicien Gábor Domokos et l’ingénieur Péter Varkony. La symbolique est dans l’idéologie du yin et du yang, une vision du développement futur pour les villes hongroises. Si le pavillon hongrois manque d’identité hongroise pour certains, il reste un modèle architectural moderne et inédit, en misant sur la philosophie et la créativité magyare. Plutôt réfléchir, que simplement divertir? Et si certains Hongrois le critiquent et n’en comprennent pas le principe, peut être que les visiteurs chinois y comprendront quelque chose. »

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.