La semaine de “La Repubblica”


Edité à Rome, « La Repubblica » est un quotidien italien de centre-gauche, appartenant au groupe L’Espresso. C’est le deuxième journal le plus vendu en Italie après le « Corriere della Sera ».

Mercredi 16 juin

Le quotidien publie une lettre ouverte du journaliste Roberto Saviano adressée au boss mafieux emprisonné Francesco Schiavone, dit Sandokan, dont le fils Nicola a été arrêté en Campanie. L’auteur de « Gomorra » conseille à Sandokan de se repentir et de collaborer avec la justice. « Prouve que tu es encore un être humain et non un amas de cellules motivé par la seule rancœur », écrit Saviano.

Jeudi 17 juin

Nouvelle grève des éboueurs à Naples. Le président des commerçants napolitains, Vincenzo Schiavo, juge la situation scandaleuse. « A l’heure où tout est entrepris pour relancer le tourisme dans la région, on ne devrait pas permettre, dit-il, que l’image de Naples soit encore une fois abîmée par le spectacle de poubelles offertes à la vue du monde entier ».

Vendredi 18 juin

Sergio Marchionne menace de faire marche arrière et de ne plus relocaliser la fabrication de la Panda de Pologne à Pomiglione, près de Naples. L’administrateur-délégué de Fiat digère mal les grèves qui ont été menées au cours des derniers jours dans différentes usines du groupe en Italie dans le cadre du bras de fer qui s’est engagé avec les syndicats quant à un changement des conditions de travail. « Si vous voulez tuer l’industrie, vous n’avez qu’à me le dire. Ne croyez pas qu’en Pologne, les ouvriers soient moins bons que vous. Bien au contraire ».

Samedi 19 juin

Cela gronde à la Scala de Milan. Le Décret Bondi qui prévoit la privatisation à terme des maisons d’opéras et des orchestres provoque une levée de boucliers parmi les artistes. L’orchestre et le chœur n’ont pas mis leurs costumes de scène. Faust est boycotté. Une grève est prévue.

Dimanche 20 juin

Umberto Bossi met les points sur les i. « Il n’y a qu’un seul ministre pour le fédéralisme, et c’est moi », a déclaré le ministre italien des réformes et président de la Lega lors d’un meeting à Pontida, en Lombardie. Une pique contre Aldo Brancher, le ministre pour le fédéralisme dans le gouvernement Berlusconi. Un autre membre du gouvernement, Roberto  Castelli, est monté sur l’estrade pour appuyer Bossi. « Sans fédéralisme, il n’y aura que la sécession. Et ce n’est pas la Lega qui l’exigera, mais tout le nord de l’Italie », a déclaré le sous-secrétaire d’Etat aux Infrastructures.

Lundi 21 juin

Gianfranco Fini a critiqué l’idéologie de la Lega. La Padanie, a relevé le président de la Chambre des députés, n’est qu’une simple invention, un néologisme. Il n’y a rien de commun entre Cadore et Tigullio. Si l’on n’est pas italien, il n’existe pas d’autre identité qui ne soit pas localisée.

Mardi 22 juin

Les consommateurs de stupéfiants ont diminué de 25,7% en 2009 par rapport à l’année antérieure. Ils étaient 3.934.450 en 2008, ils n’étaient plus de 2.924.500 en 2009. Toutes les substances hallucinogènes sont en recul, ce qui marque une inversion de la tendance qui durait depuis des années. Les motifs sont probablement liés à la crise économique qui ralentit les disponibilités en argent.

CC

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.