La chronique de Déméter


Faisons-nous beaux sans polluer. Cette semaine : je relis le livre du Dr. Aaron-Brunetière, paru  aux Editions Stock en 1974.

PAR DEMETER

 Le marché suisse des cosmétiques est évalué à près de 3 milliards de francs, environ 400 francs par personne et par an. Un livre a fait long feu, c’est La beauté et la médecine dans lequel le Dr Aron-Brunetière, dermatologue, décrit le ruineux miroir aux alouettes que représentent les crèmes et autres lotions dites «de beauté».

 Il reste pourtant quelque chose à sauver: les journaux de consommateurs publient des comparaisons de produits et notent que le plus cher n’est pas souvent le meilleur. Mais avons-nous vraiment besoin de ce produit? Oui? Dans ce cas, cherchons le fabriquant futé; il propose de grands emballages et une éco-recharge qui économise 75% par rapport à un emballage rigide. Engageons-nous à en terminer le contenu jusqu’à la dernière goutte.

 Flacons et petits pots font grand usage de plastique et de conditionnements tels que les systèmes de diffusion, qui contribuent à charger les poubelles. Choisissons les produits le moins emballés, préférons le savon de Marseille au gel douche, les tubes nus, les bouteilles en verre. Refusons le sac en plastique présenté à la caisse. Renonçons à tous les produits jetables, serviettes, mouchoirs, lingettes en papier; leurs collègues en tissu font très bien l’affaire.

 Cette semaine : je relis le livre du Dr. Aaron-Brunetière, paru  aux Editions Stock en 1974.

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.