L’agence Keystone se fait tancer


C’est une sentence sans appel qu’a rendue le Conseil suisse de la presse dans l’affaire des photos de sport à caractère publicitaire diffusées par l’agence Keystone en tant qu’images ordinaires. «Keystone a violé le chiffre 10 de la «Déclaration des devoirs et des droits du/de la journaliste», qui interdit de confondre le métier de journaliste avec celui de publicitaire», lit-on dans la prise de position du CSP rédigée le 24 août.

Le 9 février 2010, La Liberté publiait une enquête démontrant que des photos de sport diffusées par l’agence de photos Keystone étaient en fait commandées par des grandes entreprises suisses. Une supercherie opérée par le biais de la filiale de Keystone «Photopress» dont un document présente, par exemple, le skieur Silvan Zurbriggen en plein schuss sous la pub rouge pétant d’un groupe laitier.

Dans la foulée, l’association professionnelle de journalistes Impressum déposait une plainte auprès du Conseil suisse de la presse (CSP), l’instance de contrôle de l’éthique journalistique. Pour Impressum le manque d’étanchéité entre photojournalisme et photopromotion montre «un système qui, à large échelle, diffuse de la publicité déguisée».

«La publication de photos commerciales, détaille le CSP, n’est admissible que si elle s’inscrit dans une totale transparence. En l’occurrence, il est indispensable que la dénomination «image commerciale» soit nettement indiquée sous l’illustration. En diffusant des photos publicitaires sur son fil, Keystone n’a pas pratiqué cette transparence; l’indication «Photopress» n’était pas assez explicite, ni pour les rédactions, ni a fortiori pour le public».

A la suite de la plainte d’Impressum, Keystone a adapté sa pratique en accompagnant la signature de l’indication «Image commerciale».

Article paru dans La Liberté du 27 août 2010

La Méduse

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.