Coup de froid sur l’automobile à Beijing


«Les concessionnaires automobiles de Beijing ont connu un Noël froid et isolé», relève le  «Quotidien du Peuple» dans son édition en ligne du 27 décembre 2010.  C’est que la capitale chinoise a annoncé la veille de Noël une limite annuelle des enregistrements d’automobiles. Pourtant la mesure n’a pas vraiment réduit la circulation dans la ville ou 700.000 nouvelles voitures ont été vendues en 2010 – 20.000 rien que le 24 décembre! – , portant le nombre total de véhicules à 4,7 millions.

Le «Quotidien du Peuple» cite son confrère «Beijing News», pour qui le nombre de routes bloquées dans la ville a atteint plus de 120 à 18 heures le jour de Noël,  «légèrement moins que les 140 qui avaient battu tous les records d’embouteillages routiers le 17 septembre. Vendredi et le réveillon de Noël, qui sont tombés le même jour, ont signifié un cauchemar pour la circulation’, a dit un chauffeur de taxi du nom de Liu au journal.»

Déterminées à combattre les embouteillages et la pollution dans la capitale, les autorités ont limité à 240.000 pour 2011 les autorisations de nouveaux véhicules. Parallèlement, les frais de stationnement seront relevés et les transports publics développés, promettent-elles. Mais la population semble rester sceptique sur l’efficacité de ces mesures, relève le quotidien. «Zhong Shi, un analyste du marché de l’automobile, a indiqué que les nouvelles règles ont peu abordé l’urbanisme de Beijing. (…)

A Beijing, les problèmes de circulation sont un legs du passé, à commencer par la structure non scientifique de la ville’, a-t-il dit.  En séparant les zones résidentielles des districts d’affaires, nous avons artificiellement divisé les fonctions de la ville; les longues distances entre les lieux de travail de gens et leur maison et les centres commerciaux ont eu comme conséquence une circulation dense’, a-t-il ajouté.»

«Song Guohua, un professeur spécialisé dans l’urbanisme à l’université Jiaotong de Beijing, a fait écho à l’opinion de M. Zhong, ajoutant que le gouvernement de Beijing a encouragé les gens à acheter des voitures avant de construire plus d’aires de stationnement et de routes. Malheureusement, cette erreur est en train de se répéter dans beaucoup d’autres villes en Chine en ce moment’, a-t-il dit.»

Selon le «Quotidien du Peuple», l’accroissement des voitures officielles ainsi que la montée en flèche des nouveaux logements en banlieue du fait de la cherté au centre-ville ne contribuent pas à une solution rapide du problème du trafic. Reste que 2011 sera «une année dure» pour les marchands de voiture» dans une ville considérée jusqu’ici comme une «mine d’or». Les fabricants craignent également que d’autres villes de Chine imitent  Beijing.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.