Le syndicat Impressum soutient «Le Courrier» face à La Poste


Les réactions de protestation continuent d’affluer, après la volonté, affichée par La Poste, d’exclure «Le Courrier» de la liste des quotidiens bénéficiant de l’aide indirecte à la presse. Après la maire de Genève, le Gouvernement genevois, la délégation genevoise aux Chambres fédérales et l’association des éditeurs Presse Suisse, c’est au tour d’Impressum, la plus grande organisation suisse de journalistes, de descendre dans l’arène. Dans une lettre ouverte envoyée le 21 janvier au directeur de PostMail, Ulrich Hurni, Impressum demande instamment à La Poste de revenir sur son intention.
«En voulant couper au «Courrier» l’aide indirecte par les tarifs préférentiels pour l’acheminement postal des journaux, vous mettez en péril des dizaines d’emplois dans un secteur déjà en difficulté; vous risquez de faire taire une voix importante pour Genève; vous mettez en cause la diversité des opinions à laquelle contribue de manière importante «Le Courrier»; vous portez atteinte à la démocratie en menaçant la diversité de la presse. «Le Courrier», quotidien indépendant et engagé, est l’exemple même du titre qui doit bénéficier de l’aide indirecte au nom de la diversité de la presse», souligne le syndicat qui regroupe plus de 5400 journalistes.
Enjeu vital
L’enjeu est vital pour «Le Courrier» et ses 9200 abonnés, l’année même où le parlement à porté à 50 millions l’aide censée maintenir une presse diversifiée. La disparition de cette manne signifierait pour le journal genevois un surcoût de 325 000 francs, soit le dixième de son budget. Autant dire qu’il risquerait rapidement de mettre la clé sous le paillasson.
Selon La Poste, «Le Courrier» n’est pas un journal régional ou local, il ne remplit pas les conditions de l’aide indirecte. «La Poste nous reproche même d’inscrire le terme quotidien suisse» sur le site internet du «Courrier», s’insurge Rachad Armanios, corédacteur en chef. «Mais c’est normal, les lecteurs sur la Toile sont aussi à l’étranger. «Le Courrier» a été créé à Genève il y a 143 ans, c’est un quotidien genevois, le seul avec la «Tribune de Genève».
Renvoi de balle
Rue de la Truite, siège du «Courrier», la rédaction compte encore sur un revirement de La Poste. Un «mémoire complémentaire» a été envoyé il y a quelques jours à la direction du géant jaune, où ont été rajoutés de nouveaux arguments insistant sur le caractère régional du «Courrier» ainsi que sa contribution à la diversité de la presse.
La Poste a-t-elle reçu le message cinq sur cinq? Le doute est de mise au vu de la réaction de sa porte-parole, Nathalie Salamin. «Il appartient au «Courrier» de nous faire part de sa position. Soit il admet les arguments de La Poste, soit il les conteste. Dans ce dernier cas, le journal a la possibilité de déposer un recours au Tribunal administratif fédéral.» «La Poste se trompe. La balle est dans son camp, nous attendons sa décision», répond Rachad Armanios.

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.