info popcorn dans la presse


Emissions et articles sur “info popcorn”:

Les fusions plombent la qualité” (La Liberté)

Médialogues” (Radio suisse romande) Alain Maillard s’entretient le 6 janvier 2011 avec les journalistes Richard Aschinger et Christian Campiche, co-auteurs de “Info popcorn, enquête au coeur des médias suisses” (Eclectica).

Comment ils ont tué la presse romande” (Commentaires.com)

Schweizer Medien im Umbruch” (NZZ)

Allerneueste Mediengeschichte – sehr kritisch aufgearbeitet” (Medienspiegel.ch)

Eine Kampfschrift gegen den ‘Medienmüll” (Tages-Anzeiger)

Ouvertures

L’effarement des moines copistes devant Gutenberg” (Le Temps)

Une presse qui se vend comme du popcorn” (Domaine Public)

“Mauvaise presse” (Vigousse)

“Toujours plus rapides, plus colorées et bruyantes” (Le Journal de Syndicom)

“Un livre annonce la fin quasi totale de la presse écrite” (Entreprise romande)

Deux journalistes suisses à contre-courant de la mythologie médiatique” (Agoravox)

“La presse passée au karcher” (Echo Magazine)

“Le triste sort de l’info popcorn” (L’Extension)

Radio LFM, DCV Interview, Christian Campiche à propos d’Info popcorn – une radiographie de la presse suisse, animateurs Jonas Schneiter et Lena Hebener (durée: 6 min., à écouter sur www.eclectica.ch).

“Où s’arrêtera Hersant?” (La Cité)

Tags: , , ,

One Response to “info popcorn dans la presse”

  1. Yves Delaunay 11 mars 2011 at 20:59 #

    J’ai terminé l’info popcorn que j’ai lu avec énormément de plaisir. Encore BRAVO pour cette magnifique contribution à une bonne information.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.