Nucléaire, mais qu’en pensent les Français?


Il y a une année, une majorité de Suisses se disaient favorables à la construction de nouvelles centrales nucléaires. Aujourd’hui ils ne sont plus que 20%. Après ce qui s’est passé au Japon, on se demande ce qui motive encore ce carré d’inconditionnels. Un sondage publié dans la presse dominicale va même jusqu’à affirmer que près de neuf Suisses sur dix réclament l’abandon du nucléaire. On aimerait bien savoir aussi ce que pense la population française de l’avenir des 58 centrales en activité dans l’Hexagone (sur notre photo, la centrale de Fessenheim, non loin de Mulhouse), dont plusieurs se situent à portée de canon de la Suisse.

Tags:

One Response to “Nucléaire, mais qu’en pensent les Français?”

  1. Tintin 20 mars 2011 at 18:22 #

    3500 incidents dans le nucléaire civil chaque année en France.

    En 2009 des algues ont même déclenché un incident de niveau 4 sur 7 à la centrale de cruas (de même niveau que dans les premiers jours de Fukushima :

    http://www.irsn.fr/FR/base_de_connaissances/Pages/Home.aspx

    La centrale proche de Bordeaux a manqué imploser lors de la tempête de 1999 etc.

    La centrale proche de Paris autours d’Orléans a connu en 2010 deux incidents de niveau 4 avec relâchement de nuage radioactif…

    La centrale de la Hague, rejette chaque année dans l’atmosphère, donc sur toute l’Europe, l’équivalent d’un Tchernobyl…

    La centrale de Fessenheim elle ne possède qu’un seul dôme de protection, lorsque les autres centrales françaises en possède deux et en cas de tremblement de terre un barrage hydroélectrique en amont céderait ce qui aurait pour conséquence non prévue de noyer la centrale de Fessenheim (comme à Fukushima).

    Tout ceci n’est pas étonnant venant de l’Etat communiste républicain français, mais ce qui est plus surprenant, c’est que par deux fois le peuple suisse par référendum ait dit oui au nucléaire !

    Le peuple Suisse dispose donc face aux attaques de la République française totalitaire (secret bancaire, liste noire des paradis fiscaux, injures quotidiennes contre le peuple suisse etc.) et contre les attaques de l’empire Bruxellois, d’un formidable moyen de pression…

    De fait, la question n’est pas de savoir s’il y aura une catastrophe de type Tchernobyl en France, mais quand.
    De nombreuses catastrophes étant annuellement évitées dans les centrales françaises, statistiquement de nouveaux Tchernobyl se produiront forcément.

    Néanmoins, 2 jours avant Fukushima le national suisse a abolie l’obligation pour les suisses de posséder un abris antiatomique (avec le soutien de l’UDC allié sur cette question aux socialistes !) :
    http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/internet/bs/fr/home/aktuell/schutzraueme.html

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.