La bonne nouvelle est dans la bonne semence


La lecture des quotidiens nous réconcilie parfois avec l’existence. Celle qui nous rattache à l’élémentaire, à la terre, au cycle des saisons. Entre les troussages de DSK, la chute de rein de Pippa ou les tie-breaks de Rodger, l’éditeur averti a enfin compris que la bonne nouvelle est dans la bonne semence.

Depuis peu, Lausanne offre à ses fonctionnaires communaux et aux amoureux du geste des cours de faux, ressuscitant un temps qui a vu nos ancêtres se sédentariser dans l’heureuse ignorance de leur futur. La Ville fait fort. Est-ce la vague verte, la facture du fioul ou la nostalgie du sifflement des lames dans l’odeur du foin matinal, qui a initié ce retour aux sources? Essayez même d’imaginer quand il fallait d’abord conquérir son biotope, le défricher, l’aplanir, le planter, le semer, puis couper les fruits de son labeur. La topographie lémanique ne devait pas s’y prêter. Relevant les manches et âpres à la tâche, façonnant la pente du matin au soir, les premières peuplades lausannoises ont forgé une obstination dont on ressent encore aujourd’hui les heureux effets. Du M2 au futur Musée des beaux-arts, en passant par la Maison de paille, la décision fut lente mais irrévocable. On redécouvre enfin le bonheur de ce geste auguste qui exige une manipulation méticuleuse, que la technologie moderne a ensevelie sous la force brute de la moissonneuse-batteuse. Le jeu de la faux ne tolère pas l’amateurisme. Prise en main, balancement cadencé du fer, aiguisage fréquent des lames exigent un savoir-faire qui semblait à tout jamais perdu. Pour autant qu’il y ait encore à louer des lopins de terre, saluons cette initiative communale qui s’inscrit parfaitement pour une fois dans la réalité du développement durable.

 

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.