Retrait de Daniel Rosselat, deux hypothèses


Syndic vert de Nyon, Daniel Rosselat a créé une très grande surprise en annonçant qu’il ne convoitait pas la place laissée vacante au Conseil d’Etat vaudois suite au décès de l’UDC Jean-Claude Mermoud. Officiellement, le «père» du Paléo Festival revendique le besoin de liberté.

Officieusement deux hypothèses se font jour. La première est que le grand argentier Pascal Broulis a suggéré à Rosselat de rester au vert, en effet, mais pour qu’il puisse mieux s’occuper de ses oignons privés. Pas de mélange des genres, le fisc lui en serait reconnaissant.

La deuxième est reliée aux appétits fédéraux d’un autre conseiller d’Etat, le rose Pierre-Yves Maillard. Pour l’heure, le chef de la Santé vaudoise reste dans l’ombre d’une candidature officielle au Conseil fédéral, laissant les projecteurs braqués sur le Fribourgeois Alain Berset, un concurrent dont l’aile influente de l’UDC ne voudrait pas entendre parler. Le  retrait de Rosselat, parce qu’il pourrait être interprété comme un signe de bonne volonté adressé à cette même UDC, rendrait donc plutôt service à Pierre-Yves Maillard. Mais pas à l’alliance rose-verte qui a déjà objectivement explosé.

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.