Credit Suisse, vallée de larmes


Brady Dougan, PDG de Credit Suisse, peut remercier Georges Papandreou.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

En compromettant l’échafaudage destiné à sauver l’euro, le coup de poker nationaliste du Premier ministre grec fait passer au second plan la réduction de 1500 emplois au Credit Suisse. Dans les milieux officiels, les réactions restent feutrées mais cette attitude n’en est  pas moins choquante. Encore plus inconvenant est le manque de transparence quant aux secteurs touchés. Une lacune de gouvernance crasse que la Bourse a sanctionné sec, il y a au moins une justice.

Credit Suisse entend se concentrer désormais sur la gestion de fortune haut de gamme. Rien de nouveau sous le soleil. Comme UBS, la deuxième banque helvétique lorgne vers l’Asie, déterminée à compenser ses vicissitudes fiscales sur le marché américain où Credit Suisse ne s’en sortira pas sans puiser dans ses provisions. Sa nouvelle virginité aux Etats-Unis se monnayera à coups de milliards.

Maigre consolation pour les banquiers suisses dans cette vallée de larmes: leurs engagements sur les pourtours de la Méditerranée, qui ont été plus prudents que ceux de certains de leurs concurrents, en premier lieu américains. Pour l’heure, les autorités monétaires sont restées étonnamment zen face à la nouvelle de la faillite du courtier MF Global, alors  que l’on s’achemine vers la déroute la plus cinglante depuis la chute de la maison Lehman Brothers, en 2008. Avec MF Global, la première victime bancaire du krach grec n’est autre qu’un groupe de Wall Street. Attention, on touche au cœur du système!

Commentaire paru dans “La Liberté” du 2 novembre 2011

 

 

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.