La touche de Liliane


Arbres, peinture de Liliane Haefliger. On va abattre plus de 400 arbres route Jean-Jacques Rigaud (Chêne-Bougeries). Pour élargir la route, et peut-être les trottoirs.

Tags: , ,

One Response to “La touche de Liliane”

  1. Pierre Adler 4 août 2012 at 18:54 #

    Vive la route et les transports aux hydrocarbures et leur pollution!

    A bas les arbres et leur apport en oxygène!

    Vive les rubans gris, plats et sans vie de macadam et de béton, à bas le vert et les formes vivantes des arbres qui s’élancent dans l’atmosphère!

    Sommes-nous la civilisation de l’élimination institutionnalisée de la vie et de sa beauté?

    Lorsque la vie ou ne sera plus ou sera réduite à quelques pauvres et menues formes se traînant au bord du néant, c’en sera aussi fini de la raison, de la technique et de la science, (et naturellement de la société industrielle ou techno-scientifique), car ces dernières ne sont strictement rien sans la vie et sa diversité.

    Il est d’ailleurs révélateur, à cet égard, que ceux de nos artistes qui aiment à se dire contemporains (qu’on dit aussi plasticiens, pour faire bref) aient tourné le dos à la beauté du monde sensible, du monde donc de l’expérience ordinaire, pour se faire vidéographes de l’ennui, photographes mornes, pornographes, scatologues, installateurs du n’importe quoi, vendeurs d’ironie, de cynisme et colporteurs de concepts.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.