Debra Milke pourrait quitter le couloir de la mort


Après 22 ans passés dans le couloir de la mort, Debra Milke pourrait être libérée. Le 14 mars 2013, la cour d’appel supérieure de San Francisco a tranché en faveur de cette Américaine d’origine germano-suissse accusée d’avoir commandité en 1990 le meurtre de son fils, âgé de quatre ans. «Des considérants très forts et détaillés discréditent l’Etat d’Arizona, la police de Phoenix… et les juges d’instances inférieures », commente le journaliste lausannois Jacques Secretan qui s’est battu pendant des années pour obtenir la libération de Debra Milke, 49 ans aujourd’hui. Convaincu de son innocence, Jacques Secretan a publié un livre relayé par l’inspiration de l’artiste vaudois Jean-Pierre Huser qui lui a consacré une chanson et des tableaux. Un appel à la Cour Suprême des Etats-Unis est encore possible.

 


Tags: , , ,

One Response to “Debra Milke pourrait quitter le couloir de la mort”

  1. Gérard Gorsse 18 mars 2013 at 18:48 #

    Bonjour,
    Tout ce que l’on peut souhaiter à Debra Milke c’est que la vérité voit le jour, et qu’elle soit réhabilitée.
    Par contre on ne peut que s’insurger sur le maintien de la peine capitale dans certains états d’Amérique, et que les couloirs de la mort existent encore, en contradiction avec la déclaration des droits de l’homme, et que cette torture psychologique existe encore en 2013.
    Salut et fraternité
    Gérard Gorsse

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.