Juin, montée aux alpages


Les derniers “saints de glace“ ont  sévi, le bétail peut monter dans les alpages pour un nouvel été d’errances surveillées entre gentianes et verâtres, avec poses digestives sous les “chottes“ tutélaires.

PAR JEAN-FRANCOIS ROBERT

Sur  ces hauteurs, les arbres sont tolérés pour servir d’abri aux bêtes en cas d’intempéries ou sur les parties rocailleuses impropres à faire de l’herbe. Et les essences sont peu diversifiées: épicéas monumentaux, dotés de plusieurs tiges, tourmentés par le temps et les orages, la neige ou le gel; sapins candélabres aux branches grosses comme des cuisses, qui dressent vers le ciel une cime en nid de cigogne; hêtres puissants aux muscles saillants et aux troncs creux, autant de silhouettes fantomatiques lorsque la brume efface la montagne…

Parmi les essences moins prestigieuses mais caractéristiques de ces espaces silencieux, l’alisier blanc qu’on nomme aussi allouchier, qui aime les sols séchards et calcaires, et réclame la lumière vive des pentes rocailleuses exposées au sud. Il  reste relativement petit, souvent buissonnant, mais se fait remarquer par  ses feuilles simples, dentées, d’un vert brillant dessus, blanches et cotonneuses dessous. Ses fruits rouge corail sont comestibles, mais fades. En revanche, ils se laissent distiller et donnent alors un alcool blanc au bouquet discrètement aristocratique. Son cousin, le sorbier des oiseleurs, est aussi peu exigent que lui mais se manifeste plus ostensiblement par ses grappes de fruits orange qui font contraste avec le feuillage sombre.

Vivant dans des conditions similaires, le cytise mérite un regard admiratif pour sa floraison prestigieuse de grappes florales jaune d’or qui dégoulinent des rameaux, pour son bois aussi qui ressemble à l’ébène avec son cœur noir et son aubier jaune pâle, bois dur et flexible, merveilleux pour façonner des arcs. Mais attention, le cytise est un poison dangereux: fleurs, feuilles, fruits, écorce, tout est toxique!

Article publié en collaboration avec l’ Arboretum national du vallon de l’Aubonne. Photo Pascal Sigg

Tags: , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.