Pôle muséal: à l’audience, la ville de Lausanne brillait par son absence


Il y avait du beau monde mardi 8 octobre 2013, à l’audience publique convoquée par le Tribunal cantonal vaudois dans l’affaire du recours déposé par des citoyens contre une décision du Département de l’intérieur appuyant le projet de Pôle muséal à l’emplacement des anciens ateliers CFF.

Présents pour l’Etat de Vaud, aux côtés du conservateur des monuments historiques Laurent Chenu, avaient pris place Elisabeth Wermelinger, François Zurcher, Yves Golay, Alain Dayer, Thierry Chanard, Mathieu Cazorla et Lukas Vonbach. Leur faisaient face les représentants des recourants, trois groupements de citoyens dont le Collectif Gare. Au milieu, s’étaient assis deux responsables des CFF, notamment Laurent Staffelbach, Monsieur «Léman 2030», du nom du concept que les CFF veulent mettre en place en vue d’agrandir l’infrastructure ferroviaire entre Genève et Lausanne.

En revanche la ville de Lausanne, annoncée dans le «programme», brillait par son absence. Aucune explication n’a été avancée publiquement. La réunion s’est achevée par une visite des lieux (photo la Méduse) destinée à permettre au tribunal présidé par le juge François Kart de se prononcer en connaissance de cause.

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.