David Collin et Jacques Roman donnent de l’écho à un Karl Kraus prophétique


Il est banal, de nos jours, d’avoir l’étiquette de visionnaire. Les médias se sont emparés du mot à des fins d’audience et l’utilisent pour qualifier le premier venu sur la scène publique. L’essentiel est qu’il satisfasse aux canons des études de marché. Le «visionnaire» est celui qui sait repérer en premier le pigeon à qui il refilera sa camelote.

Dans ces conditions dire de Karl Kraus qu’il est un visionnaire atténuerait, pour ne pas dire réduirait à néant, la dimension du personnage. Le journaliste et écrivain viennois né en 1874, mort en 1936, est pourtant un prophète au vrai sens du terme. Il anticipa deux conflits mondiaux mais surtout dénuda le mythe du consumérisme qui pervertit les âmes.

Polymorphe, le monstre totalitaire renaît pour mieux sévir sous toutes les latitudes, toutes les époques. Il revêt aujourd’hui d’autres atours pour tromper son monde. Qui soupçonnerait une mauvaise intention derrière le slogan d’une marque de grande surface? Qui devinerait que le film publicitaire tournant en boucle sur les écrans des smartphones réduit les jeunes générations à la condition de braves soldats du matérialisme, cet opium du confort, facteur de guerre.

Cette réflexion, on se la fait dès les premières phrases des «Derniers jours de l’humanité», la pièce que Karl Kraus mit 15 ans à écrire dans sa version ultime. La fin d’un monde tué par les lâchetés et les compromissions. L’utilisation fatale de l’expression «Que voulez-vous, c’est la guerre», montrant que les événements ne sont qu’un éternel recommencement.

Espace Eclair, Escaliers du Marché 25, Lausanne. David Collin et Jacques Roman donnent à entendre Karl Kraus – «Les derniers jours de l’humanité». Dernières lectures vendredi 14 février 2014 à 19h00 et samedi 15 février à 11h00 (en présence de Vincent Grandjean, auteur de «Karl Kraus et l’Autorité»). Lectures et présentations dans l’émission Le Labo sur Espace 2, dimanche 16 février 2014 de 20h00 à 22h00.

 

Tags: , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.