Arrêtez, les Romands!


Impayable, le Christoph Blocher.

PAR PIERRE NICOLAS

Les Romands, dit-il, ont une trop faible conscience nationale, d’où leur mauvais vote sur l’immigration. Y’à pas à dire. Il faut changer les Romands.

Nul doute que ça vous est venu à l’esprit. Pas la question «que faire des Romands?», mais sur le fait que Blocher n’a toujours pas reçu sa fessée. Il faudra organiser. On pourrait ça faire devant la fosse aux ours, il avait tellement aimé, le jour de sa Marche sur Berne, s’y faire filmer de face. Une séquence complémentaire a tergo serait de bon aloi.

Et la correction administrée pourrait être conclue par un concert de sonneurs de cloches, histoire de rappeler que la cloche, c’est lui.

Vous l’avez compris, je plaisante. Je n’ai pas plus envie que vous d’aller zyeuter le postère du châtelain de Rhäzüns, fût-il rougi par de dévoués justiciers, fut-ce devant ou dedans la fosse aux ours.

D’ailleurs Blocher lui-même aime plaisanter. On nous dit qu’il s’est rétracté. Si vous insistez, je vous donne la référence du journal people dans lequel ça s’est passé, et vous verrez bien que sa rétractation compte pour beurre. Il ne retire rien, il dit qu’on l’a mal compris. Il dit aussi qu’il n’a rien contre les étrangers. Vous aussi, j’en suis sûr, vous n’avez rien contre les Arabes.

On sent d’ailleurs que ça l’agace, le Christoph: «Les Romands critiquent la majorité alémanique qui a voté contre la libre circulation des personnes. Arrêtons avec cette polémique qui ne sert à rien.»

Faut arrêter, les Romands!

Billet paru dans “Courant d’Idées“.

 

 

Tags: , ,

One Response to “Arrêtez, les Romands!”

  1. Michel Zimmermann 20 février 2014 at 18:39 #

    N’en déplaise à Christoph Blocher… et à y regarder de plus près, il se pourrait bien que les un peu plus de 19’000 voix qui ont fait la différence soient… romandes ! En effet, qui dit “initiative populaire”, dit “double majorité”. Pour ce qui relève de la majorité des cantons, pas de doute, c’est par delà la Sarine et par delà le Simplon et le Gotthard qu’il faut regarder… mais, la majorité des votants… c’est une autre affaire ! À Genève, par exemple, où des communes ouvrières comme Châtelaine ont voté la rupture d’avec les institutions de Bruxelles et leurs traités scélérats, le recule d’une certaine “europhilie” se mesure, toutes communes confondues, à l’aune d’un chiffre qui a forcément pesé dans la balance, pour ne pas dire : qui a fait la différence… De quelque nation européenne qu’il soit, y a-t-il un seul prolétariat qui supporte encore l’arrogance des Barroso et autres technocrates attachés à servir les intérêts des banquiers, spéculateurs, boursicoteurs et actionnaires de multinationales ? Que nenni ! Tous les Montebourg de France et de Navarre peuvent bien s’égosiller et vitupérer contre la démocratie, ils ne perdent rien pour attendre… le choc se prépare !

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.