L’art du commentaire


A lire, jour après jour, les commentaires des abonnés de certaines publications, je partage la sagesse d’Audiard: “C’est pas parce qu’on n’a rien à dire qu’il faut fermer sa gueule”.

PAR MARC SCHINDLER

Que de commentaires ineptes, hors sujets, écrits avec une pioche par des “penseurs” qui réagissent à tout sans savoir, sans réfléchir, d’un clic de souris. Que de médiocres querelles d’ego de pseudos-experts qui savent tout grâce à leurs lectures et Wikipedia.

La suffisance comme la bêtise donnent une bonne image de l’éternité. J’aime aussi ce conseil vu dans une salle de rédaction: “Avant d’ouvrir la gueule, merci d’enclencher le cerveau”.

Si on a quelque chose à dire, on prend la peine de réfléchir, de rechercher et d’écrire une chronique. Mais, bien sûr, on prend le risque d’être jugé, critiqué et même attaqué pour ses opinions.

C’est tellement plus confortable et moins risqué de commenter, surtout quand on se cache derrière un pseudo. A lire les commentaires en rafales de certains lecteurs – des artistes du “j’l’ai pas vu, j’lai pas lu, mais je n’en pense pas moins” – on se demande quand ils prennent le temps de lire, de s’informer avant de cliquer.

Qu’est-ce qu’il me prend de ramener ma fraise? Oh, rien, juste un ras le bol printanier. Allez, je prends mes clics et mes claques et je ne casse!

Tags: ,

2 Responses to “L’art du commentaire”

  1. Pierre-Henri Heizmann 14 avril 2015 at 07:14 #

    Poster un commentaire suite à votre article, retourne soit de la témérité, soit de la gageure ou même de l’ineptie, mais voilà trois actions qui dans le contexte même de vos propos me plaisent. Finalement l’existence des blogs démontre que leur plus grande valeur est en premier lieu la capacité thérapeutique à faire du bien à ceux qui les alimentent et rien que pour cela ils méritent toute notre compassion!

  2. Schindler 16 avril 2015 at 16:19 #

    @Pierre-Henri Heizmann. Bien d’accord avec vous : le défouloir médiatique des blogs devrait être remboursé par l’assurance-maladie, car il coûte moins cher que la psychanalyse. Merci pour votre compassion !

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.