Manipulation du Libor, la preuve choquante


Dettes publiques, crédits hypothécaires, trafic de paiements, caisses de retraite, épargnes diverses, comptes salaires, crédit commercial PME, etc.

PAR LILIANE HELD-KHAWAM

TOUT est entre les mains des banques et de leurs acolytes les banquiers centraux et autres hedge funds.

Or, voilà la preuve que des personnes qui tiennent des milliards d’individus à la gorge sont de véritables voyous. Zerohedge rapporte les échanges entre traders pour fixer, pardon pour manipuler le prix du Libor du franc suisse. Ce Libor est un taux qui sert de référence au marché monétaire. Même la Banque nationale suisse s’en sert dans sa politique monétaire!

Nous savions que tout était pipé. Nous savions que le même marché  manipule la valeur du franc suisse pour permettre à la BNS de mener sa politique au service de l’étranger. Nous savions qu’un petit groupe de personnes, par le fait du prince, s’approprie le fruit du travail durement gagné de certains. Nous savions qu’un petit groupe de personnes s’appropriait l’épargne d’honnêtes gens ainsi que leurs retraites. Mais de le lire en direct est choquant!

De lire noir sur blanc ce que toute cette corporation savait déjà est attristant. De lire que notre travail a été échangé contre des sushis vieux de la veille est humiliant.

Et que dire d’une Finma, dirigée régulièrement par des ex hauts dirigeants de UBS qui à n’en pas douter ont trempé directement ou indirectement là-dedans, ne bouge pas le petit doigt pour ouvrir une enquête ?

L’histoire se souviendra de tous ceux qui se sont tus alors que tout est sur la place publique!

Lire tout l’article et la source sur le blog de Liliane Held-Khawam

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.