A nous le Bernerhof!


Erigé au milieu du XIXe siècle par l’architecte Jakob Friedrich Studer, le Bernerhof fut un 5 étoiles que la Confédération sauva de la faillite pour y transférer le siège de l’Administration fédérale des finances.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Cette élégante bâtisse donnant sur un parc au cœur de la ville de Berne symbolise aujourd’hui un événement qui met en émoi tout le landerneau politique. L’élection, le 9 décembre prochain, du successeur de Mme Widmer-Schlumpf occupe quotidiennement la Une des médias, ce qui est exceptionnel dans un pays dont la vedettisation des gouvernants n’a jamais été la vocation première.

Les conseillers en communication de l’Union démocratique du centre ont tellement bien orchestré la campagne que l’on voit mal le siège de la ministre qui donna l’estocade au secret bancaire échapper à l’un des trois candidats officiels du parti majoritaire au Parlement. La question étant seulement de savoir si une rocade au Conseil fédéral ne bousillera pas le rêve majeur de la droite dure: s’emparer du Bernerhof. Car celui qui en détiendra les clés régnera sur deux dossiers très chauds: les relations avec Bruxelles et la fiscalité. Autant dire qu’il contrôlera le pays.

Dans un décorum trop parfait, les gentils postulants affûtent leurs armes. Norman Gobi sera-t-il le premier éliminé? Dans une lettre envoyée aux membres de l’Assemblée fédérale, l’ancien procureur Paolo Bernasconi met en garde contre le risque d’élire un personnage «connu dans les Chancelleries pour son mépris compulsif à l’égard des pays étrangers». Quant au Vaudois Parmelin et au jeune Zougois Thomas Aeschi, ils ont toujours les faveurs de l’applaudimètre médiatique, même si le CV du dernier est aussi léger qu’une plume de chapeau tyrolien. S’il passe, le poulain de Blocher sera l’homme de douloureux réajustements budgétaires.

GHI

Tags: , , , , , , , ,

One Response to “A nous le Bernerhof!”

  1. Christian Campiche 11 décembre 2015 at 16:56 #

    Aeschi n’a pas été élu mais Maurer accède au Bernerhof, c’est tout comme…

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.