Le billet d’Albert – La valise à roulettes


Le progrès c’est la créativité et la créativité c’est le progrès.

PAR ALBERT EBASQUE

Au discours de remise des diplômes d’une prestigieuse Ecole de Commerce, je me souviens du directeur donnant cet exemple à ses étudiants: la roue fut créée il y a des milliers d’années, la valise il y a des centaines d’années… mais sur cette échelle de temps la valise à roulettes n’existe que depuis peu. Le message est clair: pour faire preuve d’inventivité, il faut savoir regarder autour de soi. Les plus belles inventions sont souvent les plus simples et les plus évidentes. On a alors envie de se dire: bon sang, mais pourquoi ne pas y avoir pensé plus tôt?

Quatre pays dans le monde représentent à eux seuls les deux tiers des 182000 brevets déposés en 2015: ce sont dans l’ordre les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne et la Chine. Les deux premiers contribuent à eux seuls à la moitié de ces enregistrements auprès de l’OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) ou WIPO en anglais. Et les dépôts de brevets ou de licences vont du presse-purée à double percussion qui facilitera la vie des cuisiniers à la découverte d’une molécule permettant de fabriquer des médicaments efficaces. C’est dire l’étendue du spectre de l’inventivité humaine, à la fois technique, industrielle et intellectuelle.

Il faut admirer le créateur, l’innovateur, celui qui donne corps à une idée et en fait une réalité tangible. Que ce soit le romancier devant sa feuille blanche, le scénariste devant un projet de film ou de pièce de théâtre, le compositeur devant son clavier ou sa partition vide, le couturier devant son mannequin et l’architecte face à sa planche à dessin, l’ingénieur dans son laboratoire ou encore le brave retraité dans son garage prêt à se présenter au concours Lépine. Car tous ont en commun une idée qui leur tient à cœur et dont ils comptent bien profiter d’une façon ou d´une autre, ce qui n’est que justice.

Ce ne fut pas toujours le cas. Mozart, comme chacun sait, est mort dans la misère et nombre d’autres génies ne connurent pas la fortune de leur vivant. De nos jours, l’auteur de n’importe quelle chanson à succès peut rapidement récolter les fruits de sa création artistique. Rien d’anormal à cela car encore faut-il être capable de trouver l’air et les paroles qui plairont aux foules en délire, d’autant que la concurrence est rude sur tous les continents.

Enfin, chaque action de la vie humaine ayant sa contrepartie négative, il faut se protéger des fléaux que sont le plagiat et la contrefaçon. Car voler un bien meuble est évidemment répréhensible et amoral. Mais copier ou voler une idée, c’est franchir un degré supplémentaire dans l’ignominie et la cruauté: c´est entrer dans un cerveau par effraction. L’expression «propriété intellectuelle» prend tout son sens et, heureusement, de nombreux et talentueux avocats se sont spécialisés dans ce domaine. Mais la tâche est immense car beaucoup d’unités de fabrication de la contrefaçon sont aux mains de réseaux criminels ou bien protégées par des politiciens corrompus. Les efforts de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) et de l’OMPI réunis ne suffisent pas à trouver des solutions radicales à ce problème de pillage en règle.

L’innovation, qu’elle soit artistique ou industrielle, est un élément-clef de nos économies. Créer les conditions de son éclosion et de son développement doit être une priorité des politiques publiques. Si tel n’est pas le cas, nous resterons avec notre valise dans une main et les roulettes dans l’autre…

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.