Chers vieux ou juteuses carcasses?


Un récent Temps Présent intitulé Nos très chers vieux s’interrogeait sur le coût des aînés.

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Qui peut s’offrir une retraite à 8700 francs par mois, le prix moyen d’un EMS en Suisse? Certainement pas la majorité des personnes au bénéfice de l’AVS!

Pas de solution sans l’aide de l’Etat, concluait en substance la RTS.

Le service public invitait quasiment les plus âgés parmi ses contributeurs à imiter leurs contemporains allemands, toujours plus nombreux à passer leurs vieux jours en Thaïlande. Un sympathique programme pour les amateurs d’exotisme mais un coup dans le dos du fisc, déjà confronté à l’exode des riches «inactifs».

Les vieux n’ont pas bonne presse et pour cause. En ces jours de krach financier larvé, les caisses de pension tracent de gros plans noirs, ou plutôt rouges, sur la comète et les jeunes générations s’inquiètent à juste titre. Symbolisée par l’AVS, la solidarité intergénérationnelle est-elle encore viable?

Pourtant, les «vieux» ne sont pas tous des candidats à la précarisation, tant s’en faut. La plupart entretiennent l’économie de consommation de la plus séduisante des manières. Sans être pour autant les clients obligés des EMS, ils contribuent à les enrichir et à offrir du travail à leurs employés. Ils nourrissent le tourisme et constituent la cible rêvée des charlatans de tous bords qui les harcèlent pour leur refiler de la camelote, avec la complicité, il faut le dire, des opérateurs téléphoniques.

Et les banquiers ne s’y trompent pas, qui les convoitent assidûment. Les «juteuses carcasses», comme les appelait Rosemonde Pujol, une glorieuse nonagénaire, dans un ouvrage publié en 2009, ne sont-elles pas quelque part les valeurs les plus sûres de l’économie?

GHI

Tags: , , , , , ,

3 Responses to “Chers vieux ou juteuses carcasses?”

  1. Le Lémanique 17 février 2016 at 13:49 #

    Si tous le vieux partent en Thaïlande, la RTS perdra ses contributeurs les plus fidèles bigre. La taxe obligatoire à la retraite.

  2. Bernard Walter 17 février 2016 at 14:49 #

    Et nous revoilà dans le rapport Nord-Sud qui commence à susciter la révolte un peu partout dans les pays du Sud.
    Après avoir piqué leurs richesses, leurs fruits délicieux et les avoir traités en domestiques ou pire, maintenant que nous sommes vieux, nous allons leur piquer leur soleil, et faire dorloter nos vieux jours par un agréable personnel indigène.

  3. Michèle Herzog 21 février 2016 at 18:02 #

    Dans cette société néolibérale, tout est bon pour se faire de l’argent. Comment une personne en EMS peut-elle coûter en moyenne 8500.- CHF par mois ? Une petite chambre (parfois une chambre pour deux personnes …), les repas, quelques soins (mais ce n’est pas un hôpital …). C’est ce problème-là que la RTS devrait étudier: combien coûtent en moyenne réellement les personnes en EMS. Et pourquoi existe-t-il une telle différence entre ces deux chiffres ?

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.