L’UDC n’a rien compris au football – Le jaune et le rouge par Gégé et Bouchon


S’il est un parti politique suisse qui sait communiquer avec vigueur et simplicité, c’est bien l’UDC.

PAR ONCLE PHIL

Dans sa campagne pour un renvoi « effectif » des criminels étrangers, les politiciens se sont même munis de cartons jaune et rouge – comme au football – pour appuyer leurs arguments lors de l’émission Infrarouge. En somme, un délit majeur commis par un étranger équivaut à un carton ROUGE; un délit mineur à un carton JAUNE, mais deux jaunes valent un ROUGE. Ça, tout le monde le sait, même les gens qui ne suivent pas le sport le plus populaire du monde. Décryptage avec Gégé et Bouchon.

Le problème avec son initiative, c’est que l’UDC veut récrire les règles d’un sport international dans son pays, rendant ainsi les rencontres à domicile d’un genre nouveau. En effet, pour un tacle bien balayé et une poussette sur l’épaule, le joueur Goran Jugoslavovic de l’équipe bosniaque écopera de deux cartons jaunes, donc d’un rouge. La tacle méritait bien le jaune, la poussette était discutable, selon Gégé (pilier avant-centre au bar La Croix Blanche) et Bouchon (pilier ailier-droit du même bar). En sortant du terrain, Goran se verra alors raccompagné dans les vestiaires par deux agents de police, puis il prendra un aller simple pour rentrer dans son pays, sans même regarder la fin du match. Quant à Maël Chapuisat dans le camp suisse, il blesse un joueur en le propulsant contre un panneau publicitaire Nespresso, se prend un jaune, traite l’arbitre de « tschumpel » (idiot) et écope d’un second jaune. Pas de rouge. Maël continue, chatouille le gardien de l’équipe adverse pour permettre à Berxo Kürdilmaz (un Suisse « naturalisé » et bien intégré) de marquer un but. L’arbitre s’en aperçoit et brandit un troisième carton jaune. Toujours pas de rouge?

Non, pas de rouge pour Maël Chapuisat. En effet, selon les règles du football retravaillées par l’UDC, les joueurs suisses ne recevraient plus de carton rouge, puisque celui-ci provoquerait désormais une expulsion du territoire. Or, difficile d’expulser ses propres citoyens, bien que l’UDC songe à une exception pour les « naturalisés » comme Berxo Kürdilmaz. Pendant ce temps-là, Goran est complètement paumé, parce qu’en fait, il a grandi en Suisse et il ne connaît personne dans ce qu’on appelle « son pays. » Accoudés au comptoir, Gégé et Bouchon trouvent le match de plus en plus ennuyeux. « En 35 ans de carrière, j’ai jamais vu des parties aussi nulles! Il n’y a plus de joueurs dans l’équipe adverse et même nos joueurs ont les boules. » dixit Bouchon avant de reprendre une bière.

En somme, chaque faux-pas vaut un jaune, mais seuls les étrangers peuvent obtenir un rouge en additionnant deux jaunes. Les Suisses sont exemptés de rouge dans leur pays. C’est leur territoire, ils font ce qu’ils veulent et pis c’est tout nom de djeu! « Ça tient pas la route cette histoire! » s’exclame Gégé, « c’est pas ça l’esprit du foot! L’UDC n’a rien compris au football! »

Enfin, j’dis ça, j’dis rien, comme diraient Gégé et Bouchon. J’espère que cette fois-ci, Gégé et Bouchon sortiront de La Croix Blanche pour aller voter. Ils ont aussi reçu un carton à la maison, ce serait le moment de l’utiliser.

OnclePhil.ch

 

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.