Les vaccins du Bon Dieu


L’homme le plus riche du globe en est-il aussi le plus prétentieux?

PAR CHRISTIAN CAMPICHE

Non content d’exercer son pouvoir par sa capacité à consommer des biens, exhiber son train de vie et nourrir des fondations dans le tiers-monde, une activité qui lui vaut une réputation de philanthrope, Bill Gates entend intervenir dans la vie quotidienne des individus.

Aux Etats-Unis, Gates est allé jusqu’à financer un plan de vaccination obligatoire. Coût de cette bagatelle: 10 milliards de dollars. On lui prête surtout l’intention de ne pas s’arrêter en si bon chemin et de vouloir imposer le même programme à l’ensemble de la planète d’ici à l’an 2020. L’industrie pharmaceutique boit du petit lait, bien sûr. Elle aurait l’écoute attentive de la sécurité intérieure américaine et de l’OMS.

En 2006 un quotidien suisse s’était permis de censurer l’auteur de ces lignes parce qu’il avait donné la parole à un médecin exprimant un point de vue critique sur les vaccins. On n’avait pas songé à le mettre au clou à l’époque. Mais c’était il y a dix ans. Aujourd’hui le gourou de la vaccination, le médecin américain Paul Offit, n’a aucun scrupule à réclamer la prison pour les journalistes relayant leurs doutes sur l’efficacité de l’inoculation universelle. Les médecins sont aussi mis au pas.

Wikipedia le révèle: Bill Gates serait l’individu le plus «spammé» au monde. La société qu’il a fondée, le groupe Microsoft, a donc mis sur pied un bataillon d’informaticiens pour combattre le virus. Le «bienfaiteur» de l’humanité a-t-il également mandaté Novartis pour lui inventer un vaccin efficace contre les messages qui polluent sa boîte électronique? Le dictionnaire en ligne ne le dit pas. Mais est-il possible de vacciner Dieu contre ses créatures?

GHI

Tags: , , , ,

7 Responses to “Les vaccins du Bon Dieu”

  1. Bernard Walter 9 mars 2016 at 19:48 #

    Ah mais excellent, Christian ! On a besoin de savoir ces choses.
    A chaque instant de sa vie, il faut résister à ces monstruosités.
    Mais: les petits enfants d’aujourd’hui, ils en peuvent quoi ? Et ils vont faire quoi ?
    Il faut tout faire pour ne pas laisser faire.

  2. christiane betschen 9 mars 2016 at 22:44 #

    Il faut cliquer sur Santé Nature Innovation. Il y a, en France, régulièrement des articles et des pétitions contre les vaccinations.

  3. Heizmann 10 mars 2016 at 07:57 #

    En Suisse, nous avons aussi notre chantre de la vaccination tout azimut : Claire-Anne Siegrist, Professeur de Vaccinologie et de Pédiatrie à l’Université de Genève, ancienne Presidente de la Commission fédérale pour les vaccinations (CFV). Rappelez-vous de la campagne à grands bruits auprès des jeunes filles de notre pays, il y a 5 ans pour toutes les vacciner contre le papillomavirus humain (HPV. Aujourd’hui il il n’y a pas de preuves d’un rapport bénéfices/risques positif, mais là étrangement le silence s’installe…

  4. Claire-Marie 10 mars 2016 at 14:16 #

    lorsque j’étais en Zambie (dans les années ’60), j’enseignais à l’école. Nous avions des journées de vaccination. A petits coups de pistolet dans le haut du bras.

    Nous étions reconnaissants envers notre Président Kenneth Kaunda, de s’occupe ainsi de son peuple! Les Noirs et les Blancs.
    C’était le vaccin du Bon Dieu et du bon Dr Kaunda! Merci à lui.

  5. doni 10 mars 2016 at 16:39 #

    Le débat ne devrait pas opposer ceux qui sont pour et ceux qui sont contre la vaccination car il en devient stérile. Chacun reste figé sur sa position par la peur que les convictions des autres n’atteignent la santé de ce qui compte le plus à leurs yeux: leurs enfants.

    Parents de jeunes enfants, nous devons faire un choix et nous essayons de le faire avec clairvoyance, tous, aussi bien ceux qui défendent la vaccination à tout va que ceux qui y sont réticents. Et c’est en cette qualité commune de “consommateurs” que nous devrions agir pour exiger que la recherche pharmaceutique, la commercialisation des vaccins mais aussi leur utilisation par les médecins se fasse dans la transparence et le respect le plus total de la santé de nos enfants.

    Cette exigence de qualité demande du sérieux, de l’unité, de la cohérence et surtout du courage. Et ce n’est pas les agissements de Monsieur Gates décrits dans cet article qui vont rendre les lobbies pharmaceutiques moins impressionnants…

  6. Michelle 11 mars 2016 at 00:04 #

    Les pharmaceutiques regagneront une certaine confiance, le jour où on aura le sentiment qu’ils s’intéressent plus à notre santé qu’à leurs profits.

  7. Feufollet 17 avril 2016 at 16:30 #

    Notre richissime divinité Bill Gates est un fou
    Un technolâtre anosognosique
    Que personne n’osera interner comme étant dangereux
    Son niveau de richesse le place au dessus de Dieu
    Et il reste difficile de l’arrêter dans son entreprise
    D’artificialisation du monde
    Le diable à trouvé son messie

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.