«Hacker Citizen»: les résistances douces


Le livre « Hacker Citizen » se présente comme « Le guide de survie citoyen en milieu urbain ».

PAR JOËL CERUTTI

Au menu, comment s’amuser avec les caméras de surveillance, détourner les omniprésents panneaux publicitaires et autres astuces informatiques. Des propositions légales qui ne vous mettront même pas les forces de l’ordre à dos.

Un comble : Geoffrey Dorne vous incite à prendre le maquis en pleine ville! Sur 136 pages, il vous suggère une cinquantaine d’idées drolatiques – des « hacks » au sens bidouilleur du terme. « Pour moi, cela fait écho au film L’An 01 réalisé en 1973 par Jacques Doillon, le dessinateur Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch. Dans ce film, il y a une idée amusante, celle de « faire un pas de côté » et de redécouvrir le monde qui nous entoure », observe Geoffrey Dorne.

Ses astuces remettent de la tendre humanité dans un univers durement fliqué. Pour le maintien impératif de notre sécurité, les caméras de surveillance nous protègent à 25 images seconde. L’ouvrage suggère quelques pistes pour les sortir de leur invisibilité en les coiffant de petits chapeaux festifs, genre cotillons du 31 décembre. Une petite giclée de serpentins recouvre leurs lentilles sans les endommager. Un message imprimé sur du papier transparent et placé devant l’objectif – du style « This is OUR public domain » (exemple du livre) – indique que vous «watchez» vous-même Big Brother. Les logiciels de reconnaissance faciale se brouillent lorsque vous arborez un t-shirt où « figurent » plusieurs autres visages imprimés. Dans son catalogue de « micro-subversions », Geoffrey s’en prend aux déferlements publicitaires. Il vous suggère de coller la mention « Skip Ad » – qui vous permet, connectés sur internet, de zapper les spots – sur des affiches.

Plus compliqué, le guide détaille l’art de recouvrir les pubs lumineuses avec un pochoir, agrémenté par un motif découpé à la scie sauteuse éclairé via le néon. Graffitis de mousse ou de pluie, pochoirs, bombes de graines, les propositions s’attaquent à la grisaille sans jamais enfreindre la loi. Des Code QR facilitent autant les poèmes que la libre cinéphilie. Avec « La journée du parking », vous créez votre « havre de paix » en occupant une place, non pas avec une voiture, mais grâce à un banc portable, un tapis ou du faux gazon. Dans « Hacker Citizen » les murs ne possèdent plus des oreilles et bien des clés USB, glissées entre des briques et qui permettent l’échange de fichiers sans wi-fi. Au cinéma, l’auteur invente un nouveau jeu, celui de pointer avec un stylo laser celles et ceux qui utilisent leurs smartphones. Un point gagné par appareil rangé ! Bref un manuel « créateur d’espoir et de résistances » qui « incite à sortir de l’ornière de la passivité » (citations tirées de la préface signée Tristan Nitot)… Vous vous sentez mieux, un pas de coté ? C’est l’ivresse de l’aventure ? Vous tiendrez le coup ?

Hacker Citizen – 136 pages – Sorti en octobre 2016 – ! Tind Editions.

PJI

Tags: , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.