Une alternative à Tamedia-Ringier en Romandie?


Elle ne tient pas encore la comparaison avec la Suisse alémanique (Watson, journal 21, …) ou la France (rue89.nouvelobs.com, mediapart.fr, fakirpresse.info, slate.fr, bastamag.net, acrimed.org, arretsurimages.net, la-bas.org…).

PAR YVES SANCEY

Pourtant la Suisse romande dispose d’un grand potentiel pour une presse en ligne en dehors des poids lourds de la presse romande Ringier, Tamedia et Hersant. Fait remarquable, l’espace est, pour l’heure, surtout occupé par une presse qui mise sur le papier. Faire un tour d’horizon sera forcément incomplet, mais tentons néanmoins un aperçu.

Il existe des titres suprarégionaux, comme le quotidien de gauche “Le Courrier” (près de 9000 exemplaires), ou plus régionaux : quotidiens comme “La Liberté” (70 000) du groupe Saint-Paul, trihebdomadaires comme “La Gruyère” (37 000) et hebdomadaires comme “Le Journal de Cossonay” (3500) ou “L’Omnibus sur Orbe” (3000). Parmi les journaux qui courent moins après l’actualité, nous trouvons le bimensuel “La Cité “, journal d’info politique, culturelle et de société né en 2011. Le journal trimestriel “La Couleur des jours” (5000) accueille depuis 21 numéros journalistes ou photographes, écrivains ou artistes.

D’autres journaux ont vu récemment le jour grâce au financement participatif, le crowdfunding, comme “Mazette!” magazine bimestriel romand d’info des 8-12 ans et “La Ficelle”, publication bimestrielle lausannoise combinée à un site culturel. “sept” occupe une place particulière. Ce magazine bimestriel (10 000) issu de Sept.info privilégie les grands reportages et les enquêtes. Quelques radios alternatives en ligne sont apparues ces dernières années (lalanguedesbois.ch, django.fm, radiozones.com et libradio.org).

La presse syndicale compte de nombreux titres comme “syndicom, le journal” (9000 pour la version française), “Edito” (2500), “L’Evénement syndical” (62.000), “Services Publics” (11 000), “Contact.SEV” (10 400) et “Sit-Info” (11 500). La gauche dispose également d’un certain nombre de journaux, “Pages de gauche”, mensuel né à la gauche du PSV, “Domaine Public” qui n’existe plus qu’en ligne, le “Journal de solidaritéS” (bimensuel, 5000) et “Gauchebdo” (2000) lié au POP. Les décroissants éditent le bimestriel “Moins!” journal romand d’écologie politique qui vient de sortir son 26e numéro.

La presse satirique romande connaît quelques titres comme l’hebdomadaire “Vigousse” (12 000) qui vient de fêter son 300e numéro, “La Tuile” mensuel jurassien depuis quarante-cinq ans ou la revue “La Distinction”. Les milieux culturels ont leur revue: “Culture enjeu” qui en est à son 52e numéro.

Il existe aussi un petit nombre de blogs comme 1dex.ch pour un Valais critique et libertaire, jsansonnens.ch de Julien Sansonnens, unristretto.net de David Marín ou causetoujours.blog.tdg.ch et Cause toujours, lettre d’information «à peu près quotidienne et parfois socialiste» de Pascal Holenweg (gauche du PS).

Depuis 2008, le lausannebondyblog.ch parle de Lausanne, autrement.
On compte également quelques rares journaux d’information et d’opinion en ligne comme La Méduse, créée en 2003 par notre collègue Christian Campiche et le pionnier, le magazine en ligne Largeur.com publié chaque jour depuis 1999. Au vu de ce rapide tour d’horizon de la presse romande, un espace semble encore être à prendre pour une presse en ligne en dehors des grands groupes.

Syndicom, le journal, no 11, 23.12.2016. Dossier complet (Suisse allemande et Tessin) à lire sur le site de syndicom.

Tags: ,

2 Responses to “Une alternative à Tamedia-Ringier en Romandie?”

  1. Bernard Walter 1 février 2017 at 11:10 #

    Merci de ce précieux tour d’horizon.

  2. christiane betschen 5 février 2017 at 21:11 #

    C’est très bien d’avoir fait cet inventaire. Je pense que l’auteur n’a pas cherché à ce qu’il soit exhaustif ! J’aimerais signaler cependant qu’il y a d’autres journaux régionaux édités à Yverdon-les-Bains, Morges ou Nyon, par exemple… Et puis, je citerai un petit journal qui me tient à coeur, bimestriel, qui donne la parole à des gens de gauche de toute la Suisse romande et résiste courageusement depuis plus plus de cent ans aux aléas de l’évolution de la presse, c’est “L’essor” !

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.