Georges-André Chevallaz, patriarche d’une famille très attachée au Pays-d’Enhaut


L’ancien conseiller fédéral Georges-André Chevallaz, j’avais fait sa “connaissance” avant même d’être en face de lui.

PAR ERLING MANDELMANN

C’était grâce à un article paru sur une pleine page dans l’un des plus grands journaux danois, “Politiken”. Il y avait une grande photo du syndic de Lausanne, Georges-André Chevallaz, en situation dans le port d’Ouchy. Désormais je fus au courant des préparations de l’Expo Nationale 64.

J’était fasciné d’apprendre davantage sur la Suisse, le pays romand, Lausanne.

Peu de temps après j’eus la chance de pouvoir quitter Copenhague pour suivre un cours de photographie de six mois à l’Ecole des Arts et Métiers à Vevey.

Puis j’ai voulu rester encore six mois pour mieux apprendre le français. J’avais connu Verena, venue des Grisons, photographe elle aussi. Nous nous sommes mariés et je suis resté à Lausanne.

Cela fait aujourd’hui 54 ans!

Comme jeune reporter-photographe indépendant, je suis allé au Danemark avec la soeur de G.-A. Chevallaz, Madeline, journaliste. J’ai ramené une série de reportages de ce pays socialement très intéressant.

Devenue une amie très chère, Madeline m’a fait connaître ses frères et son fils Jean, architecte. Toute une famille très attachée au Pays-d’Enhaut.

Ce portrait de Georges-André Chevallaz retraité, je l’ai fait en 1989.

Et voici un diaporama avec un choix de mes photos de l’Expo 64.

 

Georges-André Chevallaz vu par Erling Mandelmann en 1989.

 

Tags: , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.