WWF et hôtels américains, un plan pour diminuer les déchets


Le World Wildlife Fund (WWF), la fondation Rockefeller et la AHLA (American Hotel and Lodging Association viennent de mettre en place un projet pilote visant à réduire le gaspillage de nourriture dans l’industrie hôtelière nord-américaine.

PAR GÉRARD BLANC

Cette association représente notamment les plus grands groupes hôteliers, comme Hilton, Hyatt, IHG (InterContinental Hotels Group), Marriott International, Hershey Entertainment & Resorts, Sage Hospitality et Terranea Resort.

S’il est correct de dénoncer les effets négatifs du tourisme, il n’est par contre pas interdit de saluer toute initiative qui va dans le bon sens de la protection environnementale. Nul ne contestera que la production alimentaire soit l’une des principales préoccupations concernant la protection de l’environnement. Aujourd’hui, un tiers de la production mondiale de nourriture est facteur de pollution ou est simplement jetée. La majorité de ce gâchis revient à l’industrie hôtelière.

C’est la raison pour laquelle le WWF s’est approché de l’AHLA afin de trouver une stratégie commune visant à unir leurs forces pour lutter contre ce fléau. La balle est en premier lieu entre les mains des managers des services de “Food and Beverage (F & B)” dans les services de restauration des hôtels, lesquels ont désormais pour tâche de limiter les déchets. « Imaginez seulement la nourriture jetée lors d’un buffet de petit-déjeuner ou encore après un buffet de lunch d’une conférence ou d’un congrès », commente Pete Pearson, directeur du programme Food Waste du WWF. « L’industrie hôtelière doit désormais accorder une priorité à la distribution de la nourriture superflue. »

«L’industrie hôtelière est fière de relever ce défi», a déclaré en substance de son côté Katherine Lugar, présidente de l’AHLA. Parallèlement, le programme de mesures inclura un soutien de la Rockefeller Foundation à l’agriculture responsable.

Je pars

Tags: , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.