Grèves dures annoncées chez Air France


Le ton monte parmi le personnel d’Air France.

Le jeudi 15 mars 2018, les membres du SNPL (Syndicat national des pilotes de ligne), qui avaient lancé un préavis de grève de 24 heures pour le 23 mars, se sont joints à l’intersyndicale du personnel d’Air France réunissant onze syndicats dans toutes les branches du personnel (y compris le personnel commercial, le personnel de cabine, etc.) pour décider d’amplifier cette grève le 30 mars, sous forme d’un ou de plusieurs arrêts de travail d’une durée cumulée supérieure à 144 heures s’étalant sur plus de six jours. Le motif est une demande d’augmentation de salaire de 6%. Une grève sur le même sujet organisée le 22 février dernier avait cloué au sol un quart des avions et coûté 26 millions d’euros à la compagnie. Le syndicat SNPL se montre plus déterminé qu’auparavant avec un vote de 71% des pilotes favorables à la grève (environ 54% lors de votes précédents).

Selon un communiqué de l’intersyndicale, la direction d’Air France n’aurait, à aucun moment, tenté de débloquer la situation, cherchant même à diviser les salariés avec la proposition d’individualiser les augmentations en fonction de la perte d’inflation depuis 2011. On imagine que ces revendications se sont déclenchées après l’annonce d’un bénéfice d’exploitation de 1,375 milliard d’euros au cours des neufs premiers mois de l’année 2017, ce qui présage, pour 2017, un dépassement du record de 1,4 milliard d’euros atteint à l’issue de l’exercice 2007-2008. Malgré tout, ce chiffre reste encore inférieur aux résultats de concurrents tels que les groupes Lufthansa (Lufthansa, Brussels Airlines, Austrian Airlines, Swiss) ou IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus).

Gérard Blanc

Je pars

Tags: ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.