Incivilités dans les transports chinois, le gouvernement note et sanctionne les mauvais comportements


Cinq compagnies aériennes chinoises s’unissent pour lutter contre l’incivilité en créant une liste commune de passagers indésirables, de concert avec les autorités nationales chinoises.

De plus en plus nombreux, les passagers chinois à problèmes sont dans le collimateur de leurs compagnies aériennes nationales. Cinq d’entre elles, à savoir Air China, China Eastern, China Southern Airlines, Hainan Airlines et Spring Airlines, ont, le selon le quotidien “Les Echos”, décidé de dresser une liste noire commune, et d’en partager les noms avec les autorités nationales concernées. Ces cinq compagnies qui représentent environ 80% du trafic du pays, font face à un nombre croissant d’incivilités.

Parmi les cas les plus spectaculaires, on citera celui du vol de la compagnie malaisienne Air Asia, lors d’un vol entre Bangkok et Nankin. L’avion avait dû faire demi-tour après qu’un passager avait insulté puis jeté de l’eau brûlante sur une hôtesse faute d’avoir été servi immédiatement après le décollage. Autre cas: la police de Hong Kong avait appréhendé un passager chinois se montrant un peu trop entreprenant avec une hôtesse de l’air. En 2007, une dizaine de passagers mécontents des retards avaient bloqué un avion pendant plus de dix heures. D’autres cas ont également été rapportés, comme, par exemple, un passager ayant menacé de faire exploser un avion. En décembre 2014, un passager avait ouvert après le décollage une porte de secours pour « respirer de l’air frais ». Résultat: deux années d’interdiction de voyager. Depuis l’application de ces règles, plus de neuf millions de Chinois ont été privés de transport aérien. D’autre part, plus de trois millions d’autres personnes ont été privées du droit d’acheter des billets de train en wagon-lit et des billets de train à grande vitesse, a précisé Zhang Yong, directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDR) lors d’une conférence de presse. Les sanctions s’étendent aussi à d’autres comportements « non conformes », comme, par exemple, ce touriste chinois qui était monté en haut d’une statue de l’Armée rouge russe pour prendre une photo. Cela lui a valu d’être placé sur la liste noire pendant dix ans.

Selon l’agence Reuters, une forme de « note sociale » a été mise en place. Attribuée aux citoyens chinois, elle dépend du comportement général des voyageurs, y compris ceux qui ont fraudé dans un train. Elle s’étend même aux personnes en défaut de paiement. GB

Je pars

Tags: , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.