Simine Behbahani, poétesse, la lionne d’Iran


Simine Behbahani (1927-2014), nominée deux fois pour le prix Nobel de littérature, prix Simone de Beauvoir 2009, elle a incarné la défense de la liberté d’expression et du droit des femmes.

TRADUCTION A PARTIR DU FARSI DE SIMA DAKKUS RASSOUL

L’étoile au repos a baissé ses paupières, viens !
L’ivresse de la lumière court
dans les veines de la nuit, viens !
Tant de larmes d’attente ont coulé de mes yeux
dans le sein de la nuit,
maintenant que le bourgeon de l’aurore a éclos
et que court le souffle de l’aube, viens !
Au firmament de ma mémoire,
l’étoile filante de ton souvenir
a tissé partout des fils d’or fin, viens!
Tu n’es pas venu lorsque le ciel se remplissait de constellations
Maintenant que les doigts de l’aube les cueille une à une, viens !
Si tu veux me revoir encore
avant l’heure de ma mort,
prends garde, l’heure approche, ne tarde pas trop, viens !
Ton souvenir est l’espoir de Simine au coeur brisé, c’est toi,
Ne me garde plus dans la désespérance, viens !

Tags: , , , , ,

2 Responses to “Simine Behbahani, poétesse, la lionne d’Iran”

  1. Bertrand Baumann 24 mars 2018 at 12:30 #

    Quel beau poème, plein de sens et de sentiment !
    Merci à Sima Dakkul Rassoul.

    Bertrand Baumann

  2. Sima Dakkus Rassoul 5 avril 2018 at 13:26 #

    Merci à vous et mes excuses de le faire si tardivement.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.