Cri Cri d’amour bientôt à la Une du « Matin »?


Cri Cri d’amour examine donc, nous dit-on même au téléjournal, la possibilité de reprendre « Le Matin » et d’en faire peut-être un quotidien sportif, à l’exemple de « L’Équipe ».

PAR STÉPHANE RIAND*

Il aurait été, croit-on savoir, approché par des journalistes du quotidien orange, inspirés par une situation qui les inquiète énormément. Et Christian Constantin aurait déjà rencontré Pietro Supino, le big boss de Tamedia, à Montreux. On les imagine assez bien attablés ensemble et savourer la salade aux cervelas préférée de Claude Nobs, tout en paraissant être férus de jazz et faire semblant de distinguer Miles Davies de Coltrane.

Un pas de plus et on savourerait cet instant où Christian d’Octodure annoncerait à Camille Krafft qu’il reprend dans un même mouvement « Le Matin » et « Le Matin Dimanche » et qu’il doit malheureusement se séparer des éléments qui ne lui ont pas été fidèles. Mais alors Camille K., notre Pulitzer à nous, pourrait invoquer une clause de conscience, obtenir une sulfureuse indemnité de licenciement et s’engager gratuitement à L’1Dex et à La Méduse.

L’empereur Constsntin avait déjà tenté l’aventure éditoriale, mais les moyens engagés il y a longtemps à l’intérieur du FC SION n’avaient pas été couronnés de succès, faute certainement  d’une absence de réflexion sérieuse et d’un gentillet amateurisme.

Mais aujourd’hui n’est pas hier, et Cri Cri d’amour est motivé comme jamais. Après avoir hésité à faire une offre à L’1Dex (Fake News qu’aura apprécié le futur patron de presse si à cheval sur l’éthique et la déontologie), ce que lui aurait permis la vente de Cunha à Leipzig, Napoléon de chez nous s’intéresse donc toujours au football.

Enfin, il s’intéresse surtout à lui-même. Avec une certaine logique. En effet, pendant des années, Nicolas Jacquier lui a ciré les pompes dans « Le Matin », démontrant ainsi une qualité journalistique hors du commun. Il est par conséquent assez naturel qu’en retour CC fasse briller les chaussures de ceux qui avaient tant contribué à faire émerger dans les médias cette personnalité si exceptionnelle, la sienne.

Cette acquisition éventuelle permettrait à Cri Cri d’amour de conserver auprès du public romand cette autorité charismatique qui lui a permis de survoler la campagne olympique. Imaginez la gueule que ça aurait, le premier numéro du « Matin », régénéré par un livre signé par le Zorro sauveur, inséré dans les pages sportives du quotidien matinal et incluant l’image protégée du Matterhorn en page de couverture.

Ce quotidien exceptionnel à venir autoriserait la création de nouvelles rubriques à la gloire de Cri Cri comme l’était Podium pour Cloclo et les Claudettes: la minute de folie de CC, la critique de football signée Napoléon, le suivi des transferts sportifs sous le prisme du César de Tourbillon. On croit même savoir à L’1Dex que l’on s’agite en coulisses pour que les «journalistes engagés» acceptent tous de signer sous une signature commune, à la gloire du manitou étincelant, par exemple par deux lettres identiques C et C, Capital Croissance.

Après la baffe publique éditée dans « Le Matin Dimanche » à son encontre, CC revient en scène avec l’espoir de sublimer les défis auquel est confrontée la presse d’aujourd’hui. Il s’était transformé en Christian le Silencieux par la faute de Camille Krafft et le voilà presque sauvé dans cette société du spectacle parfaitement analysée par Guy Debord, puisque sa bobine relookée pourra être à nouveau défendue par les créateurs de photos coquines et mises en évidence dans le courrier des lecteurs ou dans la rubrique «Âge tendre et angoisses sensuelles».

On imagine, dans le bouquet final de ce cirque, Darius s’épater de ce sauvetage de la liberté d’expression en pays romand !

*Avocat-notaire à Sion, cofondateur du journal en ligne L’1dex.

L’1Dex

Tags: , , , , , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.