Médecins cubains pour soigner le coronavirus en Suisse? Alain Berset interpellé


« Nous souhaitons porter à votre attention la disponibilité d’un médicament qui a été très utile pour lutter contre l’épidémie du nouveau coronavirus Covid-19. Il s’agit de l’Interféron alpha 2B (IFRrec), utilisé par les autorités sanitaires chinoises depuis janvier. »

Ainsi commence la missive adressée au ministre de la santé helvétique Alain Berset, datée du 16 mars 2020. Signée G. Federico Jauch au nom du Comité national de l’Association Suisse-Cuba, elle fait allusion à « pénurie de personnel de santé qui pourrait se confirmer en cas d’urgence » et suggère à Berne d’ « entrer en contact avec les autorités cubaines compétentes pour demander de promouvoir un accord de collaboration de médecins et d’infirmières cubaines dans les hôpitaux suisses ».

« La haute compétence, la préparation et la spécialisation du personnel médical cubain, ainsi que l’expérience dans le domaine des maladies infectieuses et épidémiologiques, ont eu une reconnaissance internationale importante. Dans ce sens, l’OMS elle-même a déclaré que Cuba a été exemplaire dans la lutte contre l’épidémie du virus Ebola en Afrique », poursuit la lettre.

En Lombardie, région la plus meurtrie d’Europe suite à l’épidémie du Covid-19, Cuba a dépêché une équipe de 52 médecins et infirmiers, dont certains ont combattu la fièvre Ebola.

A ce jour, le ministre de la santé suisse n’a pas répondu à l’Association Suisse-Cuba.

Réd.

Tags: , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.