Tribune libre – Avions de combat, la gauche a plus de dix ans de retard, mais pas pour les raisons que l’on croit…


Ce lecteur, expert indépendant en aéronautique, votera « non » à l’achat de nouveaux avions de combat, le 27 septembre prochain. Mais pas pour les raisons avancées généralement par les opposants. A ses yeux, l’argument d’une Suisse sans armée ne tient pas la route. En braquant la population, il rend service au lobby de l’armement. Réd.

Pour les votations du 27 septembre, l’armée a magouillé, comme en 2014, un montage du paquet sujet à votation dont on peut se demander s’il est honnête. Et de nouveau, elle sort les gros moyens en communication pour faire sa campagne. Mais dans quelle mesure l’armée et les médias sont-ils-respectueux de leurs engagements envers les citoyens ?

La vérité est que la gauche a plus de dix ans de retard dans la gestion de ce dossier. Elle veut supprimer l’armée mais elle a le devoir au contraire de s’immiscer scientifiquement dans la réforme nécessaire de cette institution. Son erreur est d’avoir critiqué férocement le Gripen, au lieu de comprendre et d’admettre qu’il s’agit du seul avion de combat adapté à la Suisse. Il est l’unique solution visant à rendre les forces aériennes puissantes et performantes, tout en présentant des coûts raisonnables.

Une autre vérité est que le néocapitalisme utilise le féminisme comme une arme de destruction massive. Par exemple en prenant une jeune femme pilote de chasse pour convaincre d’acheter des avions de combats trop cher et trop gros pour la Suisse.

Ce serait pourtant le devoir de la gauche féministe d’instaurer une politique humaniste et scientifique. Elle se doit de renforcer sa crédibilité politique, que ce soit dans la santé, l’éducation, la formation, les transports, l’énergie ou la culture afin de créer ce monde meilleur et plus respectueux de la planète et de ses habitants, cette société que réclament des milliers de militantes et de militants. Le combat est sérieux, il faut s’armer de cette conscience pour combattre efficacement les lobbies néocapitalistes qui ont les médias et les gouvernements dans la poche. 

Cela fait une décennie que je transmets des informations que les élues de gauche utilisent mal (infoméduse du 31 janvier 2020). Pas la moindre reconnaissance ni le moindre sou, ne serait-ce que pour couvrir des dépenses que je réalise pour accomplir un travail citoyen. Prouver que l’on peut économiser des milliards…! Nous vivons une époque pseudo-démocratique. Mais, Femmes, vous le savez bien, le féminisme, c’est autre chose!

Bertil Rouiller, La Chaux-de-Fonds

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.