Tribune libre- Covid, le plus grand scandale, c’est de faire croire qu’il faille choisir entre la santé et l’économie, entre sacrifier les jeunes ou les vieux


Ce lecteur réagit à notre éditorial du 11 octobre 2010, « Désinvolte sarabande ». Relevons que les incohérences gouvernementales relatives au port du masque ont été mises à nu dans notre éditorial du 10 mai 2020.

Saturation des lits d’urgence dans les hôpitaux prévue pour dans deux semaines! Cher Christian Campiche, ne serait-il pas temps de changer de perspective? 

Oui, le Conseil fédéral obéit à l’économie, mais à mon avis pas dans le sens où vous l’entendez dans votre édito. Par ailleurs, je suis bien d’accord pour affirmer que les multinationales et les assureurs sont un danger pour la démocratie. Mais c’était évidemment déjà le cas bien avant covid.

Pourquoi attaquer le masque ? Dans les pays qui s’en sortent le mieux, il est un des piliers de la prévention. Le scandale en Suisse est plutôt que les autorités ont menti à son sujet, mettant en doute son efficacité, contre les évidences scientifiques. 

Mais pour moi, le plus grand scandale, c’est la capitulation face au virus. C’est de faire croire qu’il faille choisir entre la santé et l’économie, entre sacrifier les jeunes ou les vieux. Au lieu de freiner les activités non indispensables en dédommageant les personnes touchées tout en prenant le temps de réfléchir aux conditions d’une économie durable et démocratique. C’est de ne pas avoir su saisir la chance offerte par le virus pour investir en masse dans une économie plus durable et démocratique. La Suisse a les moyens d’investir sans dommage au moins 100 milliards pour relever les défis climatique et sanitaire. Le virus représente une chance pour la démocratie et le climat. De ne pas la saisir pourrait être fatal.

Grégoire Jotterand, Fribourg

Photo Sue Perret: Nature morte, Lausanne, place de la gare, 30 septembre 2020.

Tags: , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.