Hommage à Reto Breiter


Reto Breiter s’en est allé. Fin connaisseur de la politique internationale, de certains de ses acteurs et de ce qui se déroule sur ce terrain, ce journaliste vaudois était un être totalement engagé et dévoué.

Reto a entamé sa carrière à la Gazette de Lausanne avant d’entrer au Matin où il accèdera à la responsabilité des rubriques «Monde» d’abord au Matin, puis à 24 Heures. Là, il sera nommé membre de la rédaction en chef du «grand quotidien vaudois», à titre de rédacteur en chef adjoint. En parallèle, il convient de souligner son implication généreuse et sans relâche dans la défense professionnelle, d’abord auprès de son éditeur. Puis, plus largement, au sein de la section de l’Association vaudoise des journalistes (AVJ), devenue impressum-vaud. Il en deviendra président, d’abord de 1982 à 1985, puis de mai 1993 à décembre 1994. Reto a même co-présidé entre juin et décembre 1994 l’éphémère Syndicat lémanique des Journalistes, résultant de la fusion des deux sections lémaniques. Dans un contexte bien différent à celui d’aujourd’hui, Reto Breiter ne lâchait jamais rien pour tenter d’améliorer les conditions professionnelles et matérielles de ses consœurs et confrères. Tout le prédestinait à accéder aux plus hautes instances d’impressum, alors Fédération suisse des journalistes. Elu au Comité central en 1990, il sera porté à la vice-présidence de la Fédération en 1992, fonction qu’il occupera jusqu’à fin 1996, avant d’être désigné à la présidence de 1997 à fin 1998.

Toutes celles et ceux qui l’ont connu saluent son immense générosité et son inlassable disponibilité. Il vivait vraiment pour l’actualité, mu par l’amour du journalisme chevillé au corps. Généreux dans tous les sens du terme, Reto Breiter avait le cœur sur la main et aidait, par ailleurs, chaque jeune consoeur et confrère à apprendre le métier. La disparition de cet insatiable curieux de l’actualité nous peine. A celles et ceux qui ont eu la chance de travailler avec lui, son entourage et son amie Catherine vont nos pensées en ces douloureux instants.

Edgar Bloch, vice-président d’impressum et d’impressum-Vaud

Tags: , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.