Restriction des droits de vote dans les Etats nord-américains, Delta Air Lines et American Airlines prennent position


PAR GERARD BLANC

Pour qui suit un peu la politique des Etats-Unis, les plaies de la défaite électorale présidentielle de 2020 ne se sont pas encore refermées côté républicain et les mensonges encore répétés par l’ex-président Trump dénonçant une fraude électorale massive n’ont pas aidé les esprits républicains à revenir à la raison. Récemment, le gouverneur républicain de l’Etat de Georgie, Brian Kemp, vient de signer un décret on ne peut plus discriminatoire ayant pour but de décourager les électeurs de la classe moyenne dans lesquels figurent les communautés minoritaires (noire, latino, asiatique, etc.).

Ce document contient, entre autres, un article restreignant le vote par correspondance et, plus dramatique si ce n’est insolite, un autre indiquant que toute distribution d’eau ou de nourriture aux personnes se trouvant dans des files d’attente (pouvant durer parfois 7 heures ou plus) est considérée comme un crime passible de prison. Lors de la signature à huis clos du décret, la congressiste noire Park Cannon avait eu l’audace de frapper à la porte du bureau de Brian Kemp pour réclamer des explications. Elle a été directement conduite en prison.

Fort heureusement, trois associations de défense des droits humains ont immédiatement fait opposition et Joe Biden, actuel président des USA, a immédiatement condamné cette procédure. Plus encore : sous l’impulsion des célèbres « Braves d’Atlanta », équipe légendaire de baseball et fierté de la Georgie, la compétition tout aussi légendaire des All Stars de la Ligue Majeure de Baseball (MLB) qui devrait débuter le 13 juillet 2021 à Atlanta, a été annulée en signe de protestation. Cet élément réunit chaque année environ 12’000 spectateurs et génère beaucoup d’argent.

Mais la meilleure surprise a été la réaction de trois grandes entreprises ayant leurs sièges à Atlanta, à savoir : Coca Cola, Home Depot et la compagnie aérienne Delta Air Lines, le plus important employeur de la région, lesquelles ont dénoncé unanimement ce nouveau décret.

“Je veux que les choses soient claires. Ce décret est inacceptable et ne reflète en aucun cas nos valeurs », a déclaré Ed Bastian, le PDG de la compagnie aérienne en s’adressant à son personnel. Il a ensuite ajouté : “Après avoir examiné en profondeur ce décret et consulté les cadres et le personnel de notre compagnie, je réalise pleinement  le côté discriminatoire de cette restriction des droits de vote envers la communauté afro-américaine. C’est inacceptable. Cette signature est, basé sur une  présomption mensongère de fraude en Georgie lors des dernières élections présidentielle. Cela doit cesser immédiatement.»

Brian Kemp est resté droit dans ses bottes et, sans surprise a appelé les Républicains de la Georgie à  boycotter Delta Air Lines. On s’en doute, il aurait été difficile de suggérer le boycott de Coca Cola.

Dans le même esprit, le sénat du Texas à majorité républicaine vient de voter par 18 voix contre 13 un décret similaire. Immédiatement American Airlines, dont le siège est à Dallas-Fort Worth, suivie des prestigieuses compagnies AT&T et Dell a témoigné sa désapprobation à ces nouvelles restrictions ayant pour seul objectif de rendre plus difficile l’électorat des communautés noire, latino et asiatique qui représentent 56% des votants de l’Etat.

Cela pourrait paraître surprenant que des directeurs de compagnie aérienne se mêlent  de politique. Et pourtant, on se souvient qu’en mars 2018, Delta Air Lines et United Airlines avaient pris position en supprimant tous les avantages tarifaires aux participants d’un congrès de la NRA (National Rifle Association), après un carnage à l’arme automatique qui avait fait  17 morts dans un collège de Floride., montrant officiellement leur désapprobation envers cette association qui encourage la vente libre des armes à feu.

Je pars

Tags: , , , , , , ,

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.