Tribune libre – Vaccination, battage indigne…


Les rapports pris en compte par les marionnettes des pharmas pour faire vendre des flacons étiquetés “vaccins” NE PROVIENNENT QUE des remplisseurs des flacons étiquetés “vaccin”.

Ce qui est dans ces flacons est au mieux inutile et au pire poison. AUCUNE instance réellement scientifique (donc notamment indépendante des pharmas et pouvoirs publics) n’a pu avoir accès, pour en diffuser l’analyse, aux documents internes et procédés de fabrication de ces produits.

On peut ajouter que l’incessant rabâchage du mot vaccination, assorti de menaces terroristes (selon la définition même du Conseil fédéral – art 23e loi MPT) pourrait être un indice supplémentaire de la nocivité du contenu des flacons. En outre le martèlement ininterrompu du mot “vaccination” vise aussi à tuer l’esprit critique des victimes des piqûres et en faire des complices de la diffusion de ces flacons, car ne voulant pas passer pour des moutons qui se sont fait avoir.

Enfin, élément plus grave pour la santé publique à long terme: utiliser dans la lutte antiCovid le mot “vaccin” pour désigner ces produits décrédibilise les vrais vaccins et donc indirectement met des obstacles aux immunisations à de graves maladies.

Conscience SVP.

Pierre Santschi, Ing.-phys. EPFL, SIA, ancien député au Grand Conseil vaudois, Lausanne

Tags:

2 Responses to “Tribune libre – Vaccination, battage indigne…”

  1. Lecerf Christian 5 septembre 2021 at 15:59 #

    Monsieur,

    Puisque vous avez des preuves tangibles de ce que vous avancez – à savoir l’inutilité des vaccins – vous devriez logiquement porter plainte contre l’ OMS, les laboratoires producteurs et les conseils scientifiques de chaque pays ayant mis en place des campagnes de vaccination. Je vous souhaite bon courage pour cette bataille que, je n’en doute pas, vous mènerez sans faiblir et sans attendre compte tenu de vos certitudes inébranlables. Je vous conseille quand même de faire appel à quelques bons ténors du barreau pour vous épauler dans ce glorieux combat…

    • Pierre Santschi 5 septembre 2021 at 17:16 #

      Cher Monsieur,
      Vous m’avez trop bien lu!
      J’ai certes écrit “au mieux inutile”, et c’était probablement exagéré.
      Il est en effet difficile de faire abstraction de l’effet placebo, et également des intérêts que peut avoir un remplisseur de flacons à ne pas créer trop d’effets secondaires par un liquide espéré aussi neutre que possible par rapport à ce que supporte la santé d’un injecté, ce qui nuirait aux ventes, et aussi bon marché que possible à sa création pour ne pas réduire le profit du remplisseur.
      Je n’ai donc aucune “preuve tangible”, mais uniquement de très fortes probabilités, qui s’appuient sur des éléments tels que le gigantisme des montants publiés pour l’achat des produits par les gouvernements, le secret entourant les transferts financiers (non publiés, eux) entre pharmas, partis politiques (secret sur le nom des donateurs institutionnalisé en Suisse pour les partis de droite) et instances dites “scientifiques” (secret sur les procès-verbaux des entretiens entre les dites et les appareils d’Etat, appelé secret de fonction), sans oublier le secret lié aux brevets qui permet aux remplisseurs de flacons d’éviter toute enquête neutre, ni oublier la “collégialité” qui booste le mensonge – en tout cas par omission voulue – en attribuant à une équipe ce qui est le fait d’une majorité qui n’est pas dévoilée.

      Mais le rabâchage est aussi un très fort indice: un bon produit n’a pas besoin de tellement de pub…

      Je n’ai donc que des probabilités – fortes – et pas de certitudes et, par leur inexistence, celles-ci ne peuvent être inébranlables.
      Mais ce faisceau d’indices mérite au moins une réflexion que je vous félicite d’avoir amorcée.
      Par ailleurs, ma connaissance des relations entre partis et juges (qui, en Suisse, achètent leur fonction au parti qui les propose à élection dans les parlements), me dissuade d’entreprendre une action devant l’institution judiciaire, audacieusement appelée “la Justice” par certains optimistes et/ou intéressés.
      Je crois davantage à des media neutres, ce que n’est pas la presse mainstream ou la TV et le télétexte d’Etat (pour parler de la Suisse) et, ainsi que je termine mon billet, à la conscience…
      Mais si vous voulez financer une telle action (ainsi que les ténors du barreau que vous suggérez et qui sont rarement bon marché) et y consacrer des forces, merci d’avance.

Mentions légales - Autorenrechte

Les droits d'utilisation des textes sur www.lameduse.ch restent propriété des auteurs, à moins qu'il n'en soit fait mention autrement. Les textes ne peuvent pas être copiés ou utilisés à des fins commerciales sans l'assentiment des auteurs.

Die Autorenrechte an den Texten auf www.lameduse.ch liegen bei den Autoren, falls dies nicht anders vermerkt ist. Die Texte dûrfen ohne die ausdrûckliche Zustimmung der Autoren nicht kopiert oder fûr kommerzielle Zwecke gebraucht werden.